Santé

AVC, infarctus… 8 pistes pour un meilleur suivi

  • AVC, infarctus… 8 pistes pour un meilleur suivi
    AVC, infarctus… 8 pistes pour un meilleur suivi
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Après un accident cardiovasculaire (AVC, infarctus…), la qualité de la prise en charge est cruciale pour le rétablissement du patient. Explication de la maladie, soutien psychologique, spécialiste référent… un comité d’experts publie 8 mesures pour améliorer ce suivi.

Pour le patient et ses proches, la survenue d’accidents cardiovasculaires (accident vasculaire cérébral, un infarctus du myocarde…) bouleverse le quotidien.

Depuis quelques années, « le traitement de l’épisode aigu a été amélioré », détaille un comité d’experts rassemblant des médecins et des associations de patients*. Mais « la prise en charge au long cours n’est pas toujours optimale ». Voici 8 idées proposées par le comité d’experts pour améliorer la situation :

Mettre en place un suivi psychologique tout au long du parcours, avec le même professionnel ;
Créer une ligne d’appel 7 jours sur 7 et 24h/24 pour répondre aux questions des patients et les adresser à des spécialistes (médecin, nutritionniste, infirmier, ergothérapeute…) si nécessaire ;
Généraliser des entretiens dédiés au suivi du mode de vie du patient ;
Instaurer des séances de sensibilisation pour les associations de patients, les patients et les aidants pour parler des séquelles de la maladie, des traitements ;
Calquer le mode de suivi au processus standardisé en cas d’AVC (prise en charge, prévention, réadaptation, retour au domicile) ;
Nommer un spécialiste référent qui coordonnera tout le dossier ;
Former les soignants au rôle de l’activité physique adaptée pour les patients ;
Automatiser la pratique de l’ergothérapie et de la psychomotricité, en libéral ou à domicile.

A noter : les maladies cardio-vasculaires sont à l’origine de 140 000 décès chaque année en France. Elles constituent la deuxième cause de mortalité tous sexes confondus, et la première chez les femmes. Au total, 120 000 infarctus du myocarde et 140 000 AVC sont rapportés tous les ans.

*Alliance du cœur, Association Francophone de la Psychologie de la Santé (AFPSA), Association nationale des hypercholestérolémies familiales (Anhet), Alliance du Cœur, France AVC, Collège National des Cardiologues Français, Fédération française Sport pour tous, Le Jour d’Après, avec le soutien institutionnel d’Amgen

Destination Santé
Réagir