Conférence

Decazeville : des graines d’humanité pour cultiver la non-violence

  • Les ambassadeurs de ce projet ont été accueillis à la Fête des langues.
    Les ambassadeurs de ce projet ont été accueillis à la Fête des langues.
Publié le / Modifié le S'abonner

Un débat sur le respect a conduit à sensibiliser les habitants sur les sujets de la paix et de la non-violence.

Dans le cadre du projet "Graines d’humanité, cultivons la non-violence", porté par Decazeville communauté et soutenu par différents partenaires institutionnels, de multiples actions ont vu le jour ces derniers mois.

À commencer par la conférence "La non-Violence, notre équipement de vie", animée par Jean-François Bernardini, ou encore l’action "Porteur de parole" qui s’est récemment déployée sur le territoire. Cette dernière a pour décor un débat de rue qui se résume en une question, "Pour vous le respect c’est quoi ?". Une démarche qui a pour objectifs de sensibiliser les habitants sur les sujets de la paix et de la non-violence, mais aussi de recueillir des ressentis et de faciliter les échanges. Les habitants rencontrés dans le cadre de cette action, ont évoqué la notion du respect avec, pour ceux qui souhaitaient aller plus loin, l’opportunité de rédiger une expression courte en lien avec la question posée. Au final, les écrits ont été affichés sur une corde à linge, à la vue des passants, dont certains ont poursuivi la réflexion autour de collations offertes.

Des sachets de graines offerts

Depuis quelques jours, un sachet de "graines d’humanité" est distribué aux participants. Ces graines de fruits, de légumes ou de fleurs ont été récoltées par des jardiniers du Bassin et des agents communaux. Puis elles ont été mises en sachet par les enfants de la structure d’accueil des jeunes de "Familles Rurales" avec le soutien des personnes âgées de l’Ehpad de Decazeville. Différents sites ont accueilli cette action : le Centre Social Caf, l’espace Filieris, la Maison de la petite enfance "La Capirole", les médiathèques de Decazeville et Firmi, la maison de santé de Decazeville, le collège Paul Ramadier, l’école Sainte-Foy ainsi que la fête des langues "Mescladis". D’autres animations sont prévues dans le cadre de cette action au cours des prochaines semaines, afin d’œuvrer à la construction d’une culture de paix et de non-violence.

Contact et informations au 05 65 43 17 70.

Correspondant
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

153000 €

IDEAL INVESTISSEURS IMMEUBLE CONSTRUIT DANS LES ANNEES 50 PROCHE CENTRE VIL[...]

19000 €

Decazeville, proche du centre, venez découvrir ce terrain sur les hauteurs [...]

49000 €

APPARTEMENT TYPE 3 au REZ DE CHAUSSÉE D'UNE RÉSIDENCE AU CALME BIEN ENTRETE[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir