Culture et Loisirs

La vie de château pour une semaine de répit

Abonnés
  • Emmanuelle Rivassoux (au centre) a été frappée par l’investissement des bénévoles de TLMC..
    Emmanuelle Rivassoux (au centre) a été frappée par l’investissement des bénévoles de TLMC..
Publié le / Modifié le S'abonner

C’est dans un décor totalement transformé qu’a démarré le premier des quatre séjours de l’été de répit et de ressourcement, offert par TLMC aux enfants et adultes malades et leurs familles.

Oublier la maladie et le quotidien, c’est ce que propose "Tout le monde contre le cancer" (TLMC) à des enfants et des adultes malades et à leur famille, le temps d’un séjour de rêve au château de Graves (1). Le premier de ces séjours, a commencé vendredi. Pour une semaine de répit et de ressourcement dont vont profiter une soixantaine de personnes. Trois autres suivront, jusqu’au début août.

Ces "Escales au château" s’inscrivent cette année dans un cadre transformé. Nicolas Rossignol et son équipe ont mobilisé des entreprises locales et nationales et des bénévoles pour faire de l’austère lieu un hôtel de charme. "On a voulu donner au château un côté cosy, pour que nos invités se sentent comme chez eux. On est monté en gamme." Et la transformation est impressionnante. Il est vrai qu’elle a été guidée par une experte en matière de décoration, Emmanuelle Rivassoux, décoratrice dans l’émission de Stéphane Plaza "Maison à vendre" sur M6. "Mettre un bien en valeur avec un minimum de temps et d’argent", la célèbre architecte d’intérieur a appliqué la méthode à Graves, avec le concours de l’entreprise decazevilloise de peinture Gaston ; "La salle à manger a été entièrement repeinte. Du parquet imprimé vinyle a été placé au sol. J’ai voulu de grandes tables tout en longueur de façon que des liens se créent plus facilement, comme dans des tables d’hôtes. Toutes les chambres ont été aussi repeintes, avec pour chacune un mur en bleu. J’ai rajouté divers éléments de décoration et leur ai donné un nom différent", explique la jeune femme.

Emmanuelle Rivassoux reste stupéfaite par l’investissement des bénévoles. "En cinq jours, ils ont tout aménagé. Dans la bonne humeur et avec une grande efficacité. Mieux que des professionnels."

Professionnel, c’est d’ailleurs le mot qui caractérise ces séjours de répit et de ressourcement de TLMC. "Nous avons huit salariés pour les encadrer : deux psychologues, un régisseur, un chef cuisinier, deux animateurs, un coach sportif, un gardien 24 heures sur 24", détaille son président. Il faut y ajouter toute l’équipe de bénévoles de l’association. Tout le monde porte le polo rose.

"Il n’y a pas de blouses blanches", image Nicolas Rossignol. Toutefois le corps médical est très présent, en lien avec l’hôpital La Chartreuse, partenaire essentiel de TLMC. "Nous fonctionnons comme un hôtel médicalisé". La vie de château.

Pour ces Escales, le château de Graves est loué à la congrégation de Picpus, pour la somme de 25 000 €. L’association TLMC n’envisage pas de l’acquérir, comme le bruit a pu circuler.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

430 €

A louer, joli type 3 dans immeuble du centre ville entièrement rénové. Appa[...]

55000 €

Dans quartier pavillonaire au calme, terrain plat de 1233m² constructible. [...]

85000 €

Dans un hameau à moins de 10 minutes du centre-ville de Villefranche, charm[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir