Associations

Le Radio club de l’Ouest Aveyron en route

  • Une partie de l’équipe.
    Une partie de l’équipe.
Publié le / Modifié le S'abonner

Il se constitue pour regrouper des personnes désireuses de partager leurs connaissances en matière de radio mais aussi de nouvelles technologies.

Un radio club, un radioamateur, c’est quoi, direz-vous ? Pour être radioamateur il faut obtenir une licence regroupant des épreuves de législation, électronique, radioélectricité, proposée par l’Agence Nationale des Fréquences et agréée du ministère des Télécommunications. Ces personnes sont reconnues d’utilité publique et peuvent être réquisitionnées en cas de plan Orsec, de catastrophes ou de recherches.

Par le biais de la technologie, il va pouvoir communiquer avec les moyens à sa disposition et dans la limite de son cadre légal, avec des radioamateurs dans le monde entier.

Ainsi le Radio club de l’Ouest Aveyron qui se constitue aura pour but de promouvoir ce loisir, de permettre de regrouper les radioamateurs actuels et surtout de voir naître de nouvelles vocations. Il est présidé par Philippe Bondu (alias F5TRO). Jean-Marie Barbin en est le trésorier (Écouteur) et Anne Gorissen-Bondu la secrétaire (alias F5BSB). Le but du groupe est de regrouper des personnes ayant des connaissances, désireuses de les partager, dans des domaines variés. La radio, certes, mais également toutes les nouvelles technologies, les communications satellites, les transmissions DMR (via internet), l’électronique, et tous les autres domaines, la météo, les ballons-sondes…

L’univers de la radio est très vaste, il y en a vraiment pour tous.

Le radio club a déjà participé au championnat de France 2 019 afin de représenter le département et de le faire connaître, une participation à un week-end d’activité, les 4 et 5 mai au Point Haut du Barry, pour le concours de printemps, ainsi que les 1 et 2 juin pour le championnat de France THF, toujours dans l’idée de faire bouger le département.

"Pour que notre loisir ne meure pas, il faut lui redonner une dynamique, il faut avancer, avancer avec son temps. Pour ce faire, il faut le dépoussiérer, d’autres départements y arrivent pourquoi pas l’Aveyron", soulignent les responsables du club. "Si l’on persiste en l’état actuel, si rien n’est fait, dans quelques années les radioamateurs de France seront rares. Cela prendra du temps, il faudra imprégner ce changement dans les mentalités et faire évoluer la radio avec son temps afin qu’elle ne s’éteigne pas", avertissent-ils.

Correspondant
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

247000 €

Immeuble de rapport comprenant 4 appartements de Type 2 et un studio sur 20[...]

149000 €

Maison de 145 m² habitables proposant de plain pied cuisine indépendante de[...]

152000 €

A deux pas du centre ville, Place Fontanges, appartement T3 * 3° étage,trav[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir