Loto du Patrimoine : Saint-Caprazy, un choix mérité et apprécié

Abonnés
  • Abandonné depuis 1949, le hameau avait disparu sous la végétation. Le lieu est mentionné depuis le XIIe siècle.
    Abandonné depuis 1949, le hameau avait disparu sous la végétation. Le lieu est mentionné depuis le XIIe siècle. Repro CPA
  • Abandonné depuis 1949, le hameau avait disparu sous la végétation. Le lieu est mentionné depuis le XIIe siècle.
    Abandonné depuis 1949, le hameau avait disparu sous la végétation. Le lieu est mentionné depuis le XIIe siècle. Repro CPA
  • Abandonné depuis 1949, le hameau avait disparu sous la végétation. Le lieu est mentionné depuis le XIIe siècle. Abandonné depuis 1949, le hameau avait disparu sous la végétation. Le lieu est mentionné depuis le XIIe siècle.
    Abandonné depuis 1949, le hameau avait disparu sous la végétation. Le lieu est mentionné depuis le XIIe siècle. Repro CPA
Publié le

Abandonné depuis l’après-guerre, ce hameau du Sud-Aveyron a été sauvegardé par un tourneur sur bois, qui en fait l’acquisition en 2000.

Parmi les sites soutenus par la Fondation du Patrimoine, la mission Bern a choisi d’accompagner les efforts d’amateurs du patrimoine qui ont, jusqu’alors, œuvré à l’écart des chemins battus. L’histoire merveilleuse d’un sauvetage inattendu ! Le lieu de Saint-Caprazy est mentionné pour la première fois dans un document d’archives daté d’août 1150. Après avoir joué un rôle important dans la...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?