Fédérale 3

Rugby : Decazeville, la Fédérale 2 en ligne de mire

  • Quelques-unes des recrues decazevilloises.
    Quelques-unes des recrues decazevilloises. Philippe Cauffet -
Publié le / Modifié le S'abonner

L’assemblée générale du club, vendredi, a permis à ses dirigeants de dévoiler le cap de la saison prochaine.

Lorsque l’on descend d’une division, le bilan n’est forcément pas bon. Le constat a été clair au cours de l’assemblée générale du Sporting club Decazeville, vendredi soir, lors de laquelle une intervention est sortie du lot : celle de Jean-Claude Paret, ancien président, dirigeant depuis plus de trente ans et récemment nommé responsable de la commission sportive avec Guy Penche. Extrait : "En soixante-dix ans, jamais le Sporting n’avait pris cinquante points à Camille-Guibert ! Il y avait de la colère, de la tristesse, puis j’ai senti que ça voulait repartir. La Fédérale 3, ce n’est pas la fin du monde, et même s’il faut toujours rester prudent, nous ne voulons plus de discours de perdants. Dès aujourd’hui, le club doit jouer gagnant. Il va falloir mettre de la rigueur à tous les niveaux".

Digne d’une conférence en coaching mental, cette intervention musclée de "Coco" Paret aura retenu toute l’attention des joueurs présents et des dirigeants, qui ont l’intention de repartir sur de nouvelles bases en restructurant le club.

Cela passera inévitablement par la formation et le pôle jeunes du SCD, qui doit s’étoffer d’un technicien afin de coordonner toutes les équipes de jeunes. En effet, comme beaucoup de clubs de villes moyennes, Decazeville souffre de ne pouvoir aligner une équipe complète dans ces catégories, notamment en cadets. De ce fait, des rapprochements devraient s’opérer avec Villefranche-de-Rouergue et d’autres clubs des alentours.

Effectif rajeuni

Mais la centaine de personnes présentes vendredi attendait que les coprésidents Patrick Malpel et Christian Murat dévoilent non seulement la liste des recrues mais également les objectifs du club.

" Nous n’allons pas chercher des coupables ce soir (vendredi, NDLR). Tout le monde l’est et nous, les co-présidents, les premiers, n’a pas hésité à dire le second cité. Aujourd’hui, nous voulons nous projeter vers l’avenir et souhaitons que le club remonte en Fédérale 2. Ce ne sera pas facile mais si nous allons tous dans le même sens, nous pensons que nous pouvons le faire. Anthony Julian et Tim Bowker nous ont demandé d’étoffer le staff et nous avons répondu favorablement à leur requête en recrutant un préparateur physique qui vient de Rodez, Aurélien Panis. "

Avec seize recrues pour huit départs et six arrêts, le Sporting ne s’est pas renforcé à tous les postes mais a choisi de rajeunir son effectif. Il a conservé la quasi-totalité de ses lignes arrières, renforcées par l’arrivée de jeunes joueurs prometteurs comme Romain Barascud ou Romain Vidal. Les lignes avants, en revanche, sont encore en chantier, ce qui n’empêche pas l’entraîneur, Anthony Julian, de se montrer satisfait de cette première phase du recrutement : "Tous les joueurs qui ont été cités, nous les voulions ! Nous disposerons d’une équipe jeune et prometteuse. Nous sommes toutefois encore à la recherche d’un talonneur et d’un seconde ligne. Mais dans l’ensemble, c’est satisfaisant, surtout pour ce que nous voulons proposer comme jeu. Nous espérons mettre du mouvement mais pour ça, il va falloir que les joueurs soient prêts pour la reprise le 9 août, avant le départ en stage à Saint-Affrique, du 23 au 25 août".

Mouvements

Départs ou arrêts : Bouygues (Gaillac), Calvelo (année sabbatique), Harold, Tarbouriech, Sabbar (Tournefeuille), Fiches, A. Iboudghacène, Munoz (Figeac), T. Iboudghacène, Marty, Nickel (arrêt), Rivas, Teixeira (Arpajon), De March (?).
Arrivées : Ascola (ailier, Bagnac), Aurières (pilier, Bagnac), Barascud (centre, Rodez et Lacaune), A. Falgayrat (pilier, Rodez), T. Falgayrat (pilier, Rodez), Noël (troisième ligne, Rodez), Viala (demi de mêlée, LSA), Lajarrige (troisième ou deuxième ligne, Saint-Cernin), Minguillon (ouvreur ou arrière, Maurs), Da Costa (talonneur, Bagnac), Sigal (arrière, Rodez), Sanhes (demi de mêlée ou ailier, retour au club), Vidal (demi de mêlée ou d’ouverture, Blois), Viguié (pilier, Maurs).
Cédric Delclaux et François Rols devraient demander et obtenir une double licence (Castanet et SCD).

Philippe Cauffet
L'immobilier à Decazeville

180000 €

A VENDRE- grande maison rénovée avec piscine ( 4X8) et grand terrain boisé [...]

117000 €

A VENDRE- Maison comprenant appartement T2 (35m2) en rez de chaussée + app[...]

98160 €

Centre-ville de Decazeville, au troisième étage avec ascenseur.Très bel app[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir