Vie pratique - Conso

Stella McCartney dévoile une collection psychédélique inspirée par les Beatles

  • Stella McCartney x The Beatles Manteau All Together Now
    Stella McCartney x The Beatles Manteau All Together Now Courtesy of Stella McCartney / Courtesy of Stella McCartney
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

(Relaxnews) - Stella McCartney a dévoilé une collection spéciale largement influencée par les souvenirs de son enfance et par le groupe emblématique de son père, Paul McCartney.

La collection "All Together Now" s'inspire plus particulièrement du film "Yellow Submarine". Elle comporte des vêtements masculins et féminins, ainsi que des pièces pour les enfants.

Les motifs et les slogans qui ornent ces créations s'inspirent des chansons du groupe. Parmi les éléments clés figurent un sweatshirt oversize multicolore "All You Need is Love" et un manteau en fausse fourrure teinté de rouge, de violet, de vert et de moutarde.

L'offre masculine de la collection Stella McCartney x The Beatles est constituée de chemises décorées de portraits pop art de John Lennon, Ringo Starr et George Harrison et de manteaux en patchwork décorés d'écussons en référence au groupe.

Autre clin d'oeil à "Yellow Submarine", un thème nautique est présent dans toute la collection, représenté par des bottes, la scène "Pepperland" imprimée sur une chemise en popeline ainsi qu'un sous-marin jaune brodé.

McCartney explique avoir été très émue en assistant à la projection du film, ressorti en salle l'année dernière pour son 50ème anniversaire. "Cela m'a affectée de manière très inattendue", déclare la créatrice. "Notamment l'idée de connecter et de rapprocher les gens. Politiquement, ce message est plus que jamais pertinent. Je suis sortie de là en me disant qu'il fallait que je crée quelque chose".

Au festival de Glastonbury, le 30 juin, la chanteuse de pop Billie Eilish a porté une tenue de la créatrice.

KEYAH/BLU, Joy Crookes, Oscar Jerome et Femi Koleoso participent à la campagne publicitaire de cette collection.

 

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir