Marcillac : l'auteur de tags provocants identifié trois mois après les faits

  • Les tags avaient été réalisés entre le 20 et le 21 avril. Les tags avaient été réalisés entre le 20 et le 21 avril.
    Les tags avaient été réalisés entre le 20 et le 21 avril. Repro CP
  • Les tags avaient été réalisés entre le 20 et le 21 avril.
    Les tags avaient été réalisés entre le 20 et le 21 avril. Repro CP
Publié le , mis à jour

« GJ Poum Poum Tralala, Gilet jaune vaincra », « Lapider les keufs, péter les banques, brûler les cravates et buter les patrons »… Tout un florilège d’inscriptions de ce style, incitant à l’insurrection et outrageant à l’égard des forces de l’ordre, a été tagué sur les murs de la salle des fêtes de Marcillac et sur le portail du hangar d’un riverain dans la nuit du 20 au 21 avril.

Le préjudice est estimé à 13 000 euros.

Dès le lendemain matin, les gendarmes de Marcillac avaient procédé aux constations d’usage et à des opérations de police scientifique. Un minutieux travail d’investigations et de recoupements vient de permettre d’identifier une personne et de la confondre. Il s’agit d’un trentenaire originaire du Tarn-et-Garonne qui devra répondre de ses actes au tribunal de Rodez avec les chefs d’inculpation suivants : provocation au crime et au délit par écrit, outrage à personne dépositaire de l’autorité publique, dégradations de biens d’utilité publique et de biens privés.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Marcillac-Vallon

163000 €

A Marcillac, dans le village, belle maison composée d'un appartement en Dup[...]

69500 €

Dans le cœur du village de Marcillac, maison mitoyenne de type 3 sur 3 nive[...]

158700 €

Situé dans le bourg dynamique de Marcillac Vallon, à proximité immédiate de[...]

Toutes les annonces immobilières de Marcillac-Vallon
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?