Santé

Vincent Lambert est décédé

  • Vincent Lambert est décédé
    Vincent Lambert est décédé
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Après plus de 10 années passées dans l’acharnement thérapeutique en France.

Plongé dans un état végétatif depuis 2008 suite à un grave accident de la route, Vincent Lambert est décédé ce 11 juillet à 8h24 à l’hôpital Sébastopol de Reims (Marne).

Cette décision a été prise après 5 longues années de débats et de désaccords familiaux. En 2013, le marathon juridique est lancé et l’affaire devient médiatique. A cette date, les lésions cérébrales du patient tétraplégique de 42 ans étaient déjà qualifiées d’irréversibles.

L’équipe médicale décide alors de l’arrêt de la nutrition et de l’hydratation. Mais le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne, saisi par les parents de patient, impose la reprise des traitements.

Une affaire en plusieurs étapes

Jusqu’en 2019, les parents de Vincent Lambert ont sollicité plusieurs fois la justice pour maintenir artificiellement leur fils en vie, contre l’avis des médecins.

Ultimes épisodes, le 24 avril dernier, le Conseil d’Etat se prononce en faveur de l’arrêt des traitements. A cette date, cette démarche n’est pas encore mise en place mais plus aucun obstacle ne semble l’arrêter. Retournement de situation le 20 mai : les parents de Vincent Lambert saisissent la Cour d’appel de Paris qui ordonne alors la reprise des traitements. Décision par la suite retoquée par la Cour de cassation.

Le 2 juillet, le Dr Sanchez, médecin au CHU de Reims, interrompt la nutrition et de l’hydratation. Et le 8 juillet, les parents annoncent publiquement qu’ils ne saisiront désormais plus la justice pour défendre le maintien en vie de leur fils.

A noter : cliquez ici pour tout savoir sur la sédation profonde et continue, démarche inscrite dans la loi Leonetti du 2 février 2016.

Destination Santé
Réagir