Communauté de communes

Ouest Aveyron Communauté : un Point Info Senior mis en place

  • Colette Lefèvre est une fervente partisane du Point Infos Seniors.
    Colette Lefèvre est une fervente partisane du Point Infos Seniors. G.L. - G.L.
Publié le / Modifié le S'abonner

Ouest Aveyron Communauté a acté la mise en place de ce service. Il est destiné à coordonner les actions en faveur des personnes âgées de plus de 60 ans.

Plus d’un Aveyronnais sur trois est âgé de plus de 60 ans. Une part qui est aussi la réalité (à quelques nuances près) des communes qui composent Ouest Aveyron Communauté (c’est désormais le nom officiel de la communauté de communes du Villefranchois). Sur son territoire, 9 429 personnes (soit 33 %) ont franchi la barre de leur 60e anniversaire.

Ce "troisième âge" est donc devenu un enjeu sociétal fort. La création de "points infos seniors" est un axe fort du schéma départemental de gérontologie. Le premier a été ouvert il y a une quinzaine d’années à Millau et douze structures de ce type maillent aujourd’hui le département. Seule, sa partie Ouest en est dépourvue.

Un vide que va combler la Communauté de communes, dont les élus étaient invités à délibérer jeudi soir sur le sujet.

"Un Point Info Senior, c’est surtout de la coordination entre toutes les structures existantes au service de la personne âgée", a insisté Colette Lefèvre, en charge du dossier. "C’est une antenne locale de coordination pour créer du lien", a-t-elle répété, appuyée par Patrice Calmels. Les conseillers départementaux Eric Cantournet et Stéphanie Bayol ont aussi apporté leur soutien. "C’est un projet important pour le territoire. Il est fédérateur, mais il doit respecter la neutralité", a souligné le premier, rejoint par Christian Sournac, délégué de Villeneuve.

Seule voix discordante, celle de Patrice Couronne, non pas sur l’intérêt du projet mais sur une question de compétence. "Ce dossier ne relève pas de la communauté de communes. Il ne rentre pas dans le cadre de ses compétences actuelles."

C’est pour cette raison qu’il a voté contre (il possédait aussi la procuration de Didier Pouzoulet-Ligue, et à ce titre s’est abstenu).

Ce Point Info Senior sera localisé dans la bastide de Villefranche, avec des permanences hebdomadaires assurées sur les secteurs de Villeneuve et du Najacois. Un coordinateur sera recruté, et suivant la montée en charge, un animateur. Dans la foulée, jeudi soir, les élus ont délibéré pour créer les deux postes.

La mise en place du Point Info Senior sera accompagnée financièrement par le Conseil départemental, qui accordera une subvention de 51 753 € par an sur une durée de trois ans (renouvelable). La délibération prise précise que la part d’autofinancement prévisionnelle du projet pour Ouest Aveyron Communauté est de 39 746 €. Soit un coût d’environ 4,20 € par personne pouvant être bénéficiaire de ce nouveau service.

Ouest Aveyron Communauté a acté la mise en place de ce service. Il est destiné à coordonner les actions en faveur des personnes âgées de plus de 60 ans.

Transition énergétique. Trois délibérations qui ont fait l’unanimité

La question de la transition énergétique est de plus en plus prégnante. Pas moins de trois délibérations portant sur le sujet, présentées par Françoise Landrou-Taoubi, étaient soumises à l’approbation du conseil communautaire jeudi soir.
Toutes ont été adoptées à l’unanimité, montrant la prise de conscience générale des élus. Un consensus souligné par le président de la communauté.
Ouest Aveyron Communauté a été lauréate de l’appel à projet « Collectivités pilotes pour le développement de projets d’énergie renouvelable territoriaux », soutenu par la région Occitanie et l’Ademe. Jeudi soir, l’assemblée a confirmé son engagement dans un plan d’actions pour le développement des énergies renouvelables sur le territoire communautaire. La région et l’Ademe apporteront des aides significatives pour la création d’un poste dédié au développement des énergies renouvelables sur une période de deux ans, pour une assistance à maîtrise d’ouvrage et le missionnement de divers prestataires sur des filières d’énergie renouvelables.
La communauté de communes va adhérer à « Énergies Citoyennes Locales et Renouvelables (EC’LR) Occitanie », une association type loi 1901 à but non lucratif, dont le rôle est de promouvoir de modèle citoyen de production d’énergie renouvelable et de faire émerger et accompagner des projets citoyens.
La collectivité intercommunale adhérera aussi à la SPL Agence Régionale de l’Énergie et du Climat (AREC) Occitanie, pour bénéficier de missions d’assistance et d’appui.
 

Guy Labro
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

400 €

Place Saint Jean, T2 duplex au 2° étage de 47.35 m² avec séjour et cuisine[...]

80000 €

Appartement de 80 m² avec garage et cellier proposant cuisine indépendante [...]

55000 €

Dans quartier pavillonaire au calme, terrain plat de 1233m² constructible. [...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir