Sociéte

Un "Territoire d’Industrie"

Abonnés
  • L’extension de la Glèbe a été inscrite dans le contrat “Territoiree d’Industrie”.
    L’extension de la Glèbe a été inscrite dans le contrat “Territoiree d’Industrie”.
Publié le / Modifié le S'abonner

La communauté de communes fait partie d’un territoire labellisé. Elle a fait inscrire plusieurs projets dans un contrat signé avec l’Etat.

Ouest Douze Communauté, au même titre que quatorze autres communautés de communes de l’Aveyron, du Lot et du Cantal, figure dans le périmètre du “Territoire d’Industrie” Aurillac-Figeac-Rodez. Un territoire identifié et labellisé par l’Etat, dans le cadre de son plan “Transformer notre industrie par le numérique”, comme à forts enjeux industriels.

Le 7 mai dernier, lors d’un comité de pilotage, ce “Territoire d’Industrie”, coprésidé par Jean-François Chanut, président de la Mécanic Vallée, et Vincent Labarthe, vice-président de la région Occitanie, a été retenu (avec ceux de Tarbes-Pau et d’Alès) pour contractualiser avec l’Etat. Ce qui doit lui permettre de bénéficier de financements pour des projets industriels, plus d’un milliard d’euros ayant été fléché par l’Etat.

Deux axes forts de principales actions et projets en mettre en place, ont été dégagés. Le premier porte sur l’extension et le développement des espaces à vocation industrielle et le passage à l’industrie du futur. À ce titre, Ouest Aveyron Communauté a fait inscrire au contrat l’extension de la zone d’activités de la Glèbe, la réhabilitation de celle des Gravasses et deux projets privés concernant les entreprises Castes Industrie et les Fromentiers de France.

Deuxième axe : le déploiement d’un réseau d’accueil et de services numériques accélérateurs d’innovation et de développement en Centre Ouest Aveyron. On trouve là le réseau de Tiers-lieu, avec pour Villefranche la création d’un tel espace de travail partagé dans la bastide, rue de la République.

Un troisième axe est à l’étude et pourra faire l’objet d’un avenant au contrat qui doit être signé d’ici le 30 juillet : le Campus des métiers et des qualifications agroalimentaires.

GDM
Réagir