Culture et Loisirs

"Voyage rêvé au jardin" : un projet porté par la maison d’accueil…

  • Les acteurs du projet (dernier plan)ont présenté cette nouvelle initiative.
    Les acteurs du projet (dernier plan)ont présenté cette nouvelle initiative.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Mardi 9 juillet, avec la participation d’Aveyron culture, la direction de l’Ehpad des Caselles a présenté une opération innovante qui s’inscrit dans la durée, de juillet 2019 à mai 2020.

C’est en présence de Christine Presnes (présidente d’Aveyron culture), de Colette Sardier, de Gérard Descrozaille (président de la structure des Caselles), de la municipalité et de l’animatrice Elsa Rouquette, que Pierre Roux (directeur) a exposé le souhait de développer des actions de prévention sur la dimension sociale et du cadre de vie afin de lutter contre l’isolement des personnes âgées, favoriser le lien social, préserver le bien-être, l’estime de soi et valoriser l’image des personnes.

Gérard Descrozailles a réaffirmé le choix de cette rencontre et rappelé "cette maison ne s’appelle pas maison de retraite c’est un nom plutôt négatif (fin de travail ou défaite lors de conflit) alors que maison d’accueil évoque les relations humaines. L’accueil est chaleureux. Les résidents doivent avoir le sentiment d’être utile ; faire participer les résidents à des créations artistiques est, entre autres, un pas décisif au voyage d’un rêve au jardin", a-t-il déclaré.

En effet depuis 2007, date de création du centre de la mémoire vivante, la maison d’accueil met tout en œuvre pour aider chaque résident à se sentir utile et valorisé à travers le rôle et la place qu’il occupe dans la société et cela quel que soit son état de santé, son handicap ou encore son âge. Au-delà des projets intergénérationnels, il s’agit de transmission et d’enrichissement mutuel. Les aînés sont des repères porteurs de souvenirs qui sont autant de pages de notre histoire ; ils s’ouvrent alors aux initiatives susceptibles de transformer leur quotidien. Le jardin et les espaces environnants seront le vecteur idéal pour ce projet vers l’art visuel et la photographie qui va prendre forme avec Jean-Paul Delaitte, plasticien et Samuel Dystra photographe. Les résidents seront invités à choisir un ou plusieurs objets qui leur sont familiers – ces objets étant porteurs d’une histoire – ce sera le début d’un cheminement artistique. Ils créeront des œuvres : certaines éphémères, d’autres plus durables à l’aide de différentes techniques en arts visuels.

Pour garder une trace et fixer des instants de vie, un artiste photographe produira des visuels qui feront l’objet d’une exposition. Les résidents pourront être les guides du travail réalisé. Un beau projet de "rêve de jardin".

À suivre.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Bozouls

360 €

BOZOULS : Beau T1 Bis duplex de caractère au coeur du village avec emplacem[...]

254400 €

Idéalement situé dans le centre ville de Bozouls, beau pavillon individuel [...]

392 €

Dans un quartier calme et proche du centre de Bozouls, bel appartement T2, [...]

Toutes les annonces immobilières de Bozouls
Réagir