tourisme

Montpellier-le-Vieux : la Cité de pierres fait peau neuve

Abonnés
  • Serge Duffau et Christel Caruso Gaillard misent sur un nouveau parcours parsemé de défis et d’énigmes pour attirer de nouveaux visiteurs.
    Serge Duffau et Christel Caruso Gaillard misent sur un nouveau parcours parsemé de défis et d’énigmes pour attirer de nouveaux visiteurs. A.T. - A.T.
  • Les adolescents, notamment, prennent plaisir à découvrir le site grâce à un nouveau concept ludique : l’explorGame.
    Les adolescents, notamment, prennent plaisir à découvrir le site grâce à un nouveau concept ludique : l’explorGame. A.T. - A.T.
Publié le / Modifié le S'abonner

Montpellier-le-Vieux surfe sur la tendance du retour à la nature pour se renouveler et attirer de nouveaux visiteurs.

Avec près de 45 000 visiteurs par an, Montpellier-le-Vieux fait partie des atouts majeurs du territoire.

À quelques kilomètres de Millau et de l’A75, la Cité de pierres offre une expérience unique au visiteur.

Entre dédales rocheux, sculptures naturelles et étendues sauvages, le site pousse autant à la rêverie, qu’à l’exploration.

Une nouvelle identité

Découverte à la fin du XIXe siècle par Édouard Alfred Martel, la Cité de pierres a été de tout temps, le terrain de jeu des explorateurs. C’est à ces aventuriers, en culottes courtes ou avec les tempes grisonnantes, que le site veut offrir une nouvelle expérience.

"Aujourd’hui, il faut enclencher une nouvelle dynamique, pour continuer à être un acteur de l’attractivité territoriale, indique Christel Caruso Gaillard, la nouvelle directrice développement et communication du site. Nous souhaitons réinventer les modes de visite, en s’appuyant notamment sur les tendances actuelles que sont le retour à la nature et le bien-être. L’idée est également de proposer une offre plus ludique à destination des enfants, ados et familles."

Sur les traces d’une civilisation perdue

Via ferrata, sentiers de randonnée balisés ou encore visite guidée en petit train, la Cité de pierres se découvre déjà de multiples manières.

La nouveauté, cette année, est le lancement d’un explorgame. Munis d’une tablette numérique fournie à l’entrée du site, les participants s’engagent dans un jeu de piste géant, mêlant orientation, escape game et jeu vidéo. Un parcours parsemé de défis et d’énigmes bien réels, à la recherche d’une civilisation perdue. "L’explorgame, c’est avant tout l’occasion de passer un bon moment de jeu ensemble, en famille ou entre amis, explique Christel Caruso Gaillard. Nous avons aussi voulu que cette aventure permette de mettre en valeur les sept clefs de découverte du site. L’aventure Martel et la formidable épopée de cet homme hors du commun. La géologie, avec un site formé il y a plus de 170 millions d’années. Les panoramas, répartis en 10 points de vues à couper le souffle. La Flore avec une multitude de variétés, au croisement des climats méditerranéens et montagnards. Les traces de vie, à travers 12 abris-sous-roche et bergeries datant du Néolithique au Moyen-Âge. Le Roc’Art et les 30 œuvres d’art naturelles. Ainsi que les légendes qui se rapportent à la Cité de pierres."

Renouer avec les habitants du territoire

Les exploitants du site souhaitent associer les habitants du territoire, à cette nouvelle dynamique amorcée à Montpellier- le-Vieux.

Des locaux qui, pour certains, se sont habitués à fréquenter les lieux en dehors des périodes d’ouvertures, en dehors de toutes règles.

"C’est dommage, car ils ne profitent pas de toute l’offre que nous déployons et n’ont qu’une seule vision du site, sans parler des problèmes de sécurité", regrette Serge Duffau, responsable d’exploitation de la Cité de pierres.

D’ici quelques jours, un pass citoyen sera lancé. Il offrira la possibilité aux habitants du territoire, de pouvoir accéder au site toute la saison, pour le prix d’une entrée.

Une opération qui devrait pousser plus d’un Sud-Aveyronnais à tenter l’aventure.

Infos pratiques

Des ouvertures adaptées :
1er mai au 14 juillet : 9 h 30 à 17 h 30, du 15 juillet au 31 août : 9 h 30 à 18 h 30, du 1er septembre au 29 septembre : 9 h 30 à 17 h 30, du 30 septembre au 3 novembre : 9 h 30 à 17 h
Tarifs : Adulte à 7 €, étudiant et 25 ans à 6,20 €, les jeunes de moins de 20 ans à 6 €, les enfants de moins de 14 ans à 4,90 € et gratuit pour les enfants de moins de 4 ans.

Aurélien Trompeau
Réagir