hommage

Rodez : un square Etienne Fabre pour se souvenir

Abonnés
  • Entourés de proches et d’élus, Cécile et Yves Fabre ont dévoilé la plaque commémorative (provisoire) au nom d’Etienne Fabre, leur fils défunt.
    Entourés de proches et d’élus, Cécile et Yves Fabre ont dévoilé la plaque commémorative (provisoire) au nom d’Etienne Fabre, leur fils défunt. Repro CPA - Repro CPA
Publié le / Modifié le S'abonner

Le jeune espoir du cyclisme national décédé en décembre 2016, à l’âge de 20 ans vient de donner son nom à un square du quartier de Bourran.

Le site, au bord de l’avenue Saint-Pierre, à quelques mètres du sommet de la côte de Saint-Pierre, n’a pas été choisi au hasard pour inaugurer le square Etienne-Fabre, ce jeune homme originaire de Campuac, décédé en décembre 2016, à l’âge de 20 ans. C’est au sommet de "ce terrible mur" de moins d’un kilomètre avec des portions à 15 % que s’est jouée, à Rodez, l’arrivée de deux étapes du Tour de France. Une côte gravit à maintes reprises par Etienne Fabre lors des sorties d’entraînement avec ses amis du Vélo club ruthénois, ou lors de balades à vélo avec son père, Yves. Une côte que le jeune espoir du cyclisme national rêvait de gravir au sein du peloton du Tour de France. "Un rêve qui lui tendait les bras", selon tous ceux qui l’ont côtoyé. D’autant plus accessible depuis qu’il avait intégré le pôle de formation cycliste à Chambéry. Un lieu unique en France où il pouvait mener de front ses entraînements sous les couleurs de l’équipe AG2R La Mondiale et ses études d’ingénieur à l’Ensa de Lyon.

Malheureusement, un jour de décembre 2016, le destin en décidera autrement. Une fin tragique qui avait touché beaucoup de monde tant le jeune homme faisait l’unanimité autour de lui.

"Bien dans ses baskets"

Hier matin, pour la cérémonie d’inauguration du square portant son nom, ils étaient tous là. Sa famille, ses amis, ses entraîneurs, des enseignants, ses compagnons d’entraînements. Autant de personnes qui ont tenu à rappeler "comment Etienne Fabre était brillant, courageux, travailleur, responsable, exceptionnel."

"Un gars bien dans ses baskets", ou encore, "un modèle pour notre jeunesse", selon les intervenants venus l’honorer au micro. À l’image de ses parents, Yves et Cécile Fabre, émus aux larmes au moment de remercier "tous ceux qui ont œuvré pour l’inauguration de ce square." "C’est horrible de perdre un enfant. C’est la hantise de chaque maman, raconte Cécile Fabre avant de dévoiler la plaque commémorative. Mais, le pire, c’est de voir son souvenir s’effacer dans l’esprit des autres. Aujourd’hui, en donnant son nom à un square vous permettez que ce souvenir perdure encore longtemps. Merci."

La plaque commémorative définitive sera posée dans les prochains jours, tandis que la plaque provisoire sera remise aux parents d’Etienne, ce jeune homme qui a fait hier son entrée dans l’histoire de la ville.

Centre Presse Aveyron
L'immobilier à Rodez

709 €

Emplacement idéal, à proximité de la cathédrale de Rodez et de toutes commo[...]

201 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE T1 en centre ville. Entrée,[...]

252 €

RODEZ : Studio lumineux et fonctionnel proche de l'IUT et du Lycée Monteil.[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir