Politique

Les déchets ménagers à la loupe

  • Avec plus de 44 000 passages l’an passé, les deux déchetteries d’Aubin et de Flagnac voient leur fréquentation augmenter.
    Avec plus de 44 000 passages l’an passé, les deux déchetteries d’Aubin et de Flagnac voient leur fréquentation augmenter.
  • Plus de 4 489 tonnes de déchets divers ont été collectés dans les deux déchetteries du Bassin, un volume en hausse de 5 %.
    Plus de 4 489 tonnes de déchets divers ont été collectés dans les deux déchetteries du Bassin, un volume en hausse de 5 %.
Publié le / Modifié le S'abonner

L’intercommunalité étudie des solutions pour optimiser les dépenses et améliorer le taux de refus.

Alors que la population du territoire est toujours orientée à la baisse (- 1,5 % l’an passé), les tonnages d’ordures ménagères résiduelles (OMR) ne cessent d’augmenter avec 4 608 tonnes collectées (+ 1,6 %), inversant du coup la tendance qui était à la baisse depuis cinq ans.

Concernant les emballages et autres papiers recyclables collectés via le sac jaune, les quantités augmentent avec 861 tonnes (+ 3,3 %). Il en est de même pour le verre collecté en apport volontaire, 510 tonnes (+ 3,5 %), et les vêtements déposés dans les bornes prévues à cet effet, 91 tonnes (+ 4,8 %). En revanche, les papiers collectés en bornes volontaires sont en baisse, 157 tonnes (- 4,8 %). Comparés aux moyennes du département, ces chiffres de collecte des OMR affichent des résultats plus élevés, alors que ceux de la collecte sélective sont inférieurs à cause, notamment, d’un taux de refus qui dépasse 20 %. Pour les élus en charge de ce dossier, "ces chiffres doivent être améliorés en vue d’optimiser des tarifs qui sont indexés sur les quantités collectées et le taux de refus".

L’essor des déchetteries

Avec plus de 44 000 passages en 2018 pour les deux sites d’Aubin et de Flagnac, l’augmentation de la fréquentation des deux déchetteries du Bassin va crescendo.

Au total, plus de 4 489 tonnes de déchets y ont été apportées (+ 4,5 %). Plus précisément, on dénombre 4 228 tonnes de déchets volumineux (+ 5 %), et 47 tonnes de déchets toxiques (+ 5 %), tandis que l’apport de déchets électriques ou électroniques baisse de 5 %.

Financement

Les 2,2 M € de dépenses alloués à la gestion des déchets ménagers sont couverts par la Taxe d’enlèvement des ordures ménagères (85 %), la redevance acquittée par les professionnels (11 %) et les recettes de vente (11 %).

La collecte des déchets en régie mobilise 45 % des dépenses, tandis que 33 % sont affectés au traitement, 14 % au transport et 8 % aux frais de fonctionnement.

Correspondant
L'immobilier à Decazeville

69500 €

A VENDRE-spacieux appartement T3 traversant de 100m2 avec cave et balcon.gr[...]

106000 €

A VENDRE- Maison comprenant appartement T2 (35m2) en rez de chaussée + app[...]

189000 €

A VENDRE- belle maison d'environ 105 m2 habitable,intérieur entièrement rén[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir