Championnats de l’Aveyron individuel maîtres-joueurs et espoirs

Quilles de huit : Jean-Sébastien Bès, le jour de gloire

  • Jean-Sébastien Bès a fait la course en tête toute la journée, hier à Agen-d’Aveyron.
    Jean-Sébastien Bès a fait la course en tête toute la journée, hier à Agen-d’Aveyron. Jean-Louis Bories / Jean-Louis Bories
Publié le / Modifié le S'abonner
Le quilleur de Sainte-Geneviève est devenu pour la première fois champion de l’Aveyron, dimanche à Agen-d’Aveyron. Il a vécu une journée record avec 340 quilles abattues en six parties, reléguant loin derrière lui la horde de prétendants.

Émotions fortes. C’est le charme fou de ce format de compétition dans lequel, le matin, sur la ligne de départ, chacun peut prétendre rafler la mise quelques heures plus tard. Et l’édition 2019 du championnat de l’Aveyron individuel l’a démontré encore une fois avec force. Sacrant pour la première Jean-Sébastien Bès. Un gros bras de la discipline, certes. Mais loin d’être favori.
Un titre qu’il est allé chercher sur les terrains poussiéreux d’Agen-d’Aveyron aux prix de résultats records ou en tout cas de performances qu’il n’avait jusque-là jamais réussi à réaliser. « Ce matin, en faisant 176 (score des trois premières parties, avant les trois dernières de l’après-midi, NDLR), ça a fait un gros trou, éclairait le récent quadragénaire après son succès. Cette saison, je n’avais pas dépassé les 158. Et mon record personnel avant aujourd’hui, c’est 168. »

Doublé de Sainte-Geneviève

De quoi provoquer une légitime montée d’adrénaline au moment de conclure, sur les coups de 18 h 30. Une émotion forte, mais pas forcément très expansive. « Je n’y crois pas encore… Pour l’instant, je suis un peu perdu là », avouera même le sociétaire de Sainte-Geneviève, finalement auteur d’un énorme 340, soit 56,67 de moyenne (contre 51,93 lors de sa saison). « Il était intouchable aujourd’hui », entendait-on derrière la main courante agentole. Effectivement. Reléguant même ses dauphins ex æquo Christophe Majorel (Golinhac) et Laurent Izard (Luc) à 15 quilles.
« Aujourd’hui, c’était un régal et j’avais des coéquipiers fantastiques, indiquait encore celui qui s’était présenté à Agen avec le « simple » objectif de se qualifier pour le championnat de France. Ils m’ont poussé. “Kiki”, “Jeannot”…, même l’équipe d’à-côté. Ils m’ont tous encouragé. » Une émulation très importante pour lui qui garde encore en mémoire sa dernière performance comparable : un titre de champion de France par équipes acquis avec les maillots bleu marine de Sainte-Geneviève en 2011. « Ce qui s’est passé aujourd’hui, c’est formidable, fantastique. Mais le “par équipes” aux quilles, c’est quelque chose d’encore supérieur je pense. » D’autant « qu’on a un club de Sainte-Geneviève formidable, enchaîne-t-il. Seul bémol, notre non-qualification pour le France par équipes cette année. Mais on a organisé le France l’année dernière, le président (Jean-François Bordez, NDLR) est formidable et on a Rodolphe (Besombes, avec lui aussi beaucoup d’avance sur ses poursuivants, NDLR) qui gagne aujourd’hui en espoirs. On fait un doublé. C’est fantastique ! »  

Aurélien Parayre
Voir les commentaires
L'immobilier à Agen-D'aveyron

677 €

Secteur Gages : Maison neuve de plain pied comprenant 3 chambres, un grand [...]

99000 €

Au coeur d'un charmant village à 15 mn de Rodez - Immeuble en pierre compre[...]

326000 €

A vendre à 20 min de Rodez, ensemble immobilier composé d'une maison T3 de [...]

Toutes les annonces immobilières de Agen-D'aveyron
Réagir