Urbanisme

Anglars du Cayrol s’est fait une beauté

Abonnés
  • Le Maire, Maurice Battut a eu plaisir à faire découvrir le village rénové.
    Le Maire, Maurice Battut a eu plaisir à faire découvrir le village rénové.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Vendredi dernier, les élus et la représentante de l’État étaient conviés à découvrir ce petit village joliment réaménagé autour d’une halle d’animation.

Accrochée sur les premiers contreforts du plateau de l’Aubrac, la commune du Cayrol doit sa renommée à ses anciennes ardoisières et à ses chocolats de l’Abbaye de Bonneval. Deux produits qui ont fortement marqué son histoire. Aujourd’hui, sous l’impulsion de son maire Maurice Battut (le projet avait été initié par Sylvette Hermet), la commune a entrepris des opérations "cœur de village" d’abord pour la traversée du village rue, au Cayrol puis sur le hameau d’Anglars. Deux réalisations fortement marquées par l’importance de l’ardoise.

Vendredi, la préfète Catherine Sarlandié de la Robertie, le président du conseil départemental Jean-François Galliard, le député Stéphane Mazars, le sénateur Jean-Claude Luche, le conseiller départemental Jean-Claude Anglars, le président de la communauté de communes Jean-Michel Lalle, le président du Parc Naturel de l’Aubrac André Valadier, le président du Sieda Jean-François Albespy, des élus des communes voisines… étaient venus découvrir cette dernière réalisation sous la conduite du maire Maurice Battut.

L’aménagement du village d’Anglars a commencé par l’assainissement avec sa station d’épuration. La construction d’une halle et de toilettes publiques a suivi, puis des aménagements divers mettant en valeur l’ancien lavoir et ses auges taillées dans la pierre. Un sentier paillé de débris d’ardoises rappelle toute l’importance de ces matériaux ici. Un relookage particulièrement réussi permettant de mieux mettre en valeur l’église templière fortifiée et son musée des ardoisières.

Des réalisations particulièrement réussies que n’ont pas manqué de saluer les élus. Tous ont souligné l’importance de ces réalisations pour l’attractivité du territoire et pour la qualité de vie des habitants de ce territoire. Une terre rurale avec, à juste titre, des gens courageux fiers de leur pays et de leur passé.

Un point renforcé par la chanson "véritable hymne aux ardoisiers" écrite par Murielle Gasq et interprétés par Bernadette Saby et Émilienne Pégorié. Élaboré par les producteurs de pays du secteur, le buffet et le vin d’honneur était bien loin des traditionnelles cacahouètes, chips ou morceaux de pizza, mais à l’image de ce pays fier de son terroir et généreux.

Cœur du village du Cayrol : 406 000 €. Subventions : 33 500 € (Département), 7 200 € (Région), 6 000 € (enveloppe parlementaire du député Marc Censi), 19 500 € (Sieda) pour un total de 66 200 €. Cœur du village d’Anglars : 337 600 €. Subventions : 39 630 € (DETR), 39 900 € (Département), 4 840 € (Région) pour un total de 84 000 €. Halle et toilettes : 81 200 €. Subventions : 14 900 € (Département), 5 000 € (Communauté de Communes), 22 100 € (Leader Européen) pour un total de 42 000 €. Assainissement du village : 217 000 €. Subventions : 63 800 € (Agence de l’eau), 37 900 € (Département), 20 000 € (réserve parlementaire du sénateur Jean-Claude Luche) pour un total de 121 700 €.

Les projets en chiffres

CORRESPONDANT
L'immobilier à Espalion

60000 €

ESPALION - Dans une résidence récente calme avec pisicne, agréable appartem[...]

169500 €

Située à Espalion, pavillon de plain-pied bénéficiant d'une bonne expositio[...]

43300 €

Terrain à bâtir dans un environnement calme et préservé à moins de 5 minute[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir