Culture et Loisirs

Une veillée En Chanté au son des guitares

Abonnés
  • Un bel instant d’apaisement et de dépaysement.
    Un bel instant d’apaisement et de dépaysement.
Publié le / Modifié le S'abonner

Le petit village médiéval de Montarnal sur les bords du Lot, commune de Sénergues, a connu à nouveau une belle affluence vendredi 12 juillet. Dès 15 h 30 une bonne quarantaine de personnes, de tout le département, amoureuses de l’histoire et du patrimoine, sont venues visiter la chapelle romane avec ses grilles en fer forgé du XIIe, le village et ses belles calades, le jardin médiéval et le donjon sous la conduite de Jean-Claude Richard, adjoint en charge de la culture et du patrimoine, et de Gérard Revel, propriétaire du château.

Ils ont été rejoints, à 17 heures, par une soixantaine d’auditeurs venus écouter les belles ballades corses et occitanes de Jean-Sylvain Savignoni, chant et guitare et Rodolphe Bonnet, guitare. Ces deux compères, excellents musiciens, ont enchanté un public presque trop nombreux pour s’installer dans la petite chapelle seigneuriale.

Jean-Sylvain Savignoni, avec beaucoup d’humour et de malice a conté des histoires dont il a le secret pour faire vaciller l’auditoire entre mélancolie et rire. "Dans la famille Savignoni tout le monde sifflait", dit Jean-Sylvain. Aussi en hommage à son père, dans un silence religieux il siffle la mélodie que celui-ci avait si souvent entonnée, accompagné tout en délicatesse par Rodolphe. Puis c’est le superbe Ave Maria Corsica qui donne des frissons à la salle grâce à la voix douce et mélodieuse de Jean-Sylvain. Tout comme en Rouergue les Corses se sont expatriés. Un chant nostalgique, Tous les Corses du monde, a rappelé le mal du pays de tous ces éloignés de leur île natale. C’est un savant mélange de chants corses et rouergats comme Rossignolet del bosc, ou Santa Maria, venus de la nuit des temps perpétués par la tradition orale que Jean-Sylvain a distillé tout au long de cette fin d’après-midi, entrecoupés de blagues improvisées ou de fines réflexions spontanées, sous les rires et les applaudissements du public. Les deux complices ont aussi joué à deux guitares des barcaroles et de superbes mélodies corses, devant un auditoire totalement dépaysé et transporté le temps d’un instant sur une plage corse du golfe de Bonifacio ou de Porto-Vecchio.

Spectateurs et musiciens se sont retrouvés dans la cour du château pour partager le verre de l’amitié.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Sénergues

55000 €

Situé sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle, dans un joli bourg, à [...]

129000 €

Maison de Type 4 d'une surface de 95m² avec terrasse et grand garage surplo[...]

Toutes les annonces immobilières de Sénergues
Réagir