Economie

Des mesures en faveur de l’habitat

  • De gauche à droite : Philippe Schaab, Georgette Lacoste, Jean-Paul Peyrac, Florian Maurel.
    De gauche à droite : Philippe Schaab, Georgette Lacoste, Jean-Paul Peyrac, Florian Maurel.
Publié le / Modifié le S'abonner

Dans le cadre de sa politique d’attractivité et de revitalisation du territoire, la Communauté de Communes "Des Causes à l’Aubrac" a souhaité prendre des mesures en faveur de l’habitat sous la forme d’aides aux particuliers. Les détails de cette politique de l’Habitat ont été dévoilés lors d’un point presse à Coussergues, siège de la structure. En préambule, Jean-Paul Peyrac, président, a dressé un état des lieux du bâti sur le territoire qui possède un parc vieillissant, des bourgs qui se désertifient, beaucoup de résidences secondaires (20 %), des logements vacants dont l’état de dégradation va croissant, des logements énergivores. Si l’on ajoute à cela une population vieillissante (1/3 de la population a plus de 60 ans) et une économie en souffrance (4 % de chômage) il faut donc recruter ailleurs mais il y a pénurie de logements pour répondre aux besoins des futurs recrutés. Il faut travailler sur l’incitatif pour contrer la vacance des logements, enrichir l’offre, garder à l’esprit les performances énergétiques, travailler sur le bâti existant et contribuer à l’économie locale. Une étude de réhabilitation sur l’ensemble du territoire a été effectuée par Oc’Téha. A tour de rôle, les différents intervenants (Oc’Téha, Communauté de communes, et élus référents) ont détaillé les différentes actions mises en place. Pour attirer de nouvelles populations, il faut encourager la création de logements locatifs grâce à une aide de 20 % des travaux HT. Cette aide aux particuliers est cumulable avec les aides de l’Anah. La demande doit être faite avant d’engager des travaux. L’encouragement à la primo accession pour fixer les populations concerne les biens immobiliers à rénover de plus de 25 ans. Le montant de l’aide est aussi égal à 20 % des travaux HT. Les seniors ne sont pas oubliés avec la formule d’aide au maintien à domicile et ne pas attendre la dépendance. C’est ainsi que ce dispositif concerne les seniors de plus de 55ans qui réalisent des travaux d’adaptation du logement. L’aide qui est cumulable avec le crédit d’impôt est fixée à 30 % des travaux HT. La formule "façades" se veut vigilante quant à l’harmonie visuelle du paysage. Cette formule prévoit un périmètre restreint défini par Oc’Téha en concertation avec les élus des communes. L’aide est, là aussi, égale à 30 % des travaux. Enfin, une formule "transition énergétique" est destinée aux résidences principales de plus de 15 ans (10 % du montant des travaux HT). Les aides de la communauté de communes sont soumises à conditions de ressources. Il est recommandé de privilégier la visite technique et les artisans locaux pour générer de l’activité sr le territoire. Christine Presne et Danielle Vergonnier, conseillères départementales ont insisté sur la complémentarité de ces actions avec celles du département. Pour tous renseignements, téléphoner à la communauté de communes où à Oc’Téha qui tient des permanences le 1e mardi du mois au centre social de Laissac, le 2e mardi à Séverac-le-Château, le 3e à St-Geniez et le 4e mardi à Campagnac.

CORRESPONDANT
L'immobilier à Laissac-Sévérac L'eglise

49680 €

Situé à moins de 5 minutes de laissac dans un environnement au calme avec v[...]

72000 €

EXCLUSIVITE !!!Dans une résidence récente composée de 4 petits collectifs e[...]

229000 €

Exclusivité Ensemble immobilier composé de deux maisons d'habitation, en tr[...]

Toutes les annonces immobilières de Laissac-Sévérac L'eglise
Réagir