Ligue 2 (match de préparation)

Football : Valentin Henry (Rodez) : « Prouver ce que je vaux »

Abonnés
  • Valentin Henry a trouvé à Rodez un cadre familial qui lui convient.
    Valentin Henry a trouvé à Rodez un cadre familial qui lui convient. Repro CPA / Repro CPA
Publié le / Modifié le S'abonner
Les Ruthénois disputent leur dernier match de préparation ce vendredi 19 juillet (18 h) à Grenoble, avec le latéral droit Valentin Henry débarqué de Brest cet été. À 25 ans, il arrive au Raf avec la lourde tâche de faire oublier Jérémy Mellot et met l’état d’esprit collectif au centre.

Comment se déroulent vos premiers pas à Rodez ?
Top ! Bonne acclimatation, beau cadre de vie. Groupe sympa. Ce que je recherchais en venant ici. J’avais eu un bon contact téléphonique avec le coach (Laurent Peyrelade, NDLR). J’étais arrivé au terme de mon aventure sportive avec Brest (son club de toujours, NDLR). C’est un nouveau projet qui se présente ici. J’ai hâte que la compétition débute. Je m’attendais à quelque chose de familial, et je l’ai bien retrouvé dans le groupe. La solidarité, ce sera quelque chose d’important cette saison, surtout quand on voit le niveau de la L2 cette année. Et au vu de la mentalité des joueurs, je pense que cela fera notre force.

Vous qui connaissez ce niveau (39 matches joués en L2), pensez-vous le groupe ruthénois taillé pour faire mieux que résister ?
Au vu des caractéristiques des joueurs, on dispose d’une équipe qui va poser beaucoup de soucis. Car elle aime courir, le jeu de contre-attaque et elle est plutôt efficace. Il y a des automatismes à acquérir et on reste aussi une équipe jeune. On risque de manquer d’expérience par rapport à d’autres. Et ça peut faire des différences. Mais avec la solidarité et la qualité individuelle au sein du groupe, on ira chercher des points ; et j’espère qu’on se mettra à l’abri rapidement.

Vous disiez avoir eu le coach au téléphone. Quel a été son discours ?
Il était axé sur le plaisir d’avoir du temps de jeu, de redécouvrir une vie de groupe, d’avoir un rôle à part entière dans un effectif. Chose que j’avais moins à Brest. Il m’a aussi présenté son style de jeu, ce qu’il attendait de moi.

Et il attend quoi de vous ?
Que j’enchaîne les courses (rires), que j’occupe au mieux le poste de piston dans le couloir droit. Il y a pas mal d’automatismes à prendre. D’autant plus qu’il y avait à ma place un joueur performant la saison dernière.
Vous évoquez Jérémy Mellot (parti à Guingamp). Forcément, les supporters vont faire la comparaison…
Ça fait partie du métier. Tant mieux qu’il y ait des joueurs performants. Ça veut dire qu’il s’est passé quelque chose de bien la saison dernière. À moi d’apporter ma touche personnelle, d’essayer de faire aussi bien voire mieux. On a des caractéristiques similaires lui et moi. À moi de prouver ce que je vaux.

Ce poste reste très particulier dans le 3-5-2 mis en place par Laurent Peyrelade. C’est quelque chose que vous appréciez, Dans lequel vous avez déjà évolué ?
Je le découvre totalement. D’un point de vue défensif, il y a des choses à prendre en considération, des règles élémentaires qu’il ne faut pas zapper, faute de grosses conséquences. Ce que j’apprécie, c’est la liberté offensive qu’apporte ce rôle-là. On me demande d’amener un allant offensif, j’aime cela.

Que peut-on vous souhaiter pour cette saison ?
Un maintien rapide. Qu’au sein du groupe on ait une belle émulation, qu’on soit solidaire, heureux de vivre ensemble et qu’on obtienne des résultats.

Vous insistez beaucoup sur la notion de plaisir, de vivre ensemble. Car frustré sur ce point-là à Brest ?
Non, pas du tout. Jamais, au contraire. C’est juste qu’on avait un groupe exceptionnel, avec une certaine joie de vivre à l’intérieur. Ces valeurs-là, elles se retranscrivent forcément sur le terrain et c’est ce qu’il me plaît ici aussi, car je le retrouve. C’est une force immense pour un effectif. Ce sera notre atout majeur, donc il faut le cultiver.

propos recueillis par Aurélien Parayre
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

242 €

Studio équipé avec une jolie vue, proche de l'IUT et du Lycée Monteil, faci[...]

71000 €

Grand T2 traversant de 49 m2 au 2 ème étage, actuellement loué, chauffage c[...]

398000 €

Idéalement située, belle maison de 190 m² sur un terrain arboré de 1157 m² [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir