Environnement

Une coopérative pour les énergies renouvelables

  • Plus de quatre-vingts personnes ont participé à cette rencontre.
    Plus de quatre-vingts personnes ont participé à cette rencontre.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Énergies Coopérative Ouest Aveyron va, dans un premier temps, œuvrer à l’installation d’une grappe de toitures photovoltaïques sur des établissements publics.

Au début du mois s’est tenue la première réunion de préfiguration de la Société Coopérative d’Intérêt Collectif (S.C.I.C), baptisée Énergies Coopérative Ouest Aveyron (Enercoa) devant plus de 80 personnes parmi lesquelles des citoyens, des élus, des entrepreneurs, des représentants d’associations…

La réunion, organisée à l’initiative d’un collectif d’élus et de citoyens a été animée par Michel Delpech, maire de Monteils et vice président d’Ouest Aveyron Communauté, Magali Bru et Guy Pezet, deux des citoyens qui ont travaillé sur le projet, avec l’appui de l’association ECLR Occitanie qui accompagne le développement de projets citoyens d’énergie renouvelable et deux techniciens de la communauté de communes. Ils ont présenté le projet de création de la SCIC Enercoa, de type coopérative qui prendra la forme commerciale de Société par Action Simplifiée (SAS). Elle associera l’ensemble des acteurs du territoire dans une structure relevant de l’économie sociale et solidaire avec une lucrativité limitée pour permettre de démultiplier l’action. Il s’agira, dans un premier temps d’installer une première grappe de toitures photovoltaïques sur des établissements publics pour une puissance estimative de 718 kWc et un montant prévisionnel d’investissement d’environ 850 000 €. Le projet est labellisé par la Région et l’Ademe dans le cadre d’un appel à projet "Énergie Renouvelable Coopérative et Citoyenne". Dans ce cadre-là, la Région s’engage à verser 1 € de subvention à la SCIC pour un 1 € citoyen souscrit au capital, dans la limite 500 € par citoyen engagé et un maximum de 100 000 €.

La SCIC souhaite se fixer comme objectif de mobiliser 150 000 € de souscriptions en un an. Le complément de financement du premier investissement photovoltaïque prévu sera couvert par les apports des collectivités, les emprunts bancaires et les subventions de l’Ademe et de la Région.

Correspondant
L'immobilier à Monteils

90000 €

Au bord de l'Aveyron, ancien restaurant rénové en maison d'habitation de 90[...]

276000 €

Cette maison construite en 1986 est superbement située dans un petit hame[...]

570 €

A LOUER DANS JOLI PETIT VILLAGE A 12 KM DE VILLEFRANCHE, MAISON DE VILLAGE [...]

Toutes les annonces immobilières de Monteils
Réagir