Estivada de Rodez

Une entrée en matière satisfaisante pour l'Estivada 2019, aux couleurs de la Bretagne

  • L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell.
    L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell. José A. Torres / José A. Torres
  • L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell.
    L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell. José A. Torres / José A. Torres
  • L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell.
    L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell. José A. Torres / José A. Torres
  • L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell.
    L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell. José A. Torres / José A. Torres
  • L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell.
    L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell. José A. Torres / José A. Torres
  • L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell.
    L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell. José A. Torres / José A. Torres
  • L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell.
    L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell. José A. Torres / José A. Torres
  • L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell.
    L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell. José A. Torres / José A. Torres
  • L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell.
    L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell. José A. Torres / José A. Torres
  • L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell.
    L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell. José A. Torres / José A. Torres
  • L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell.
    L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell. José A. Torres / José A. Torres
  • L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell.
    L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell. José A. Torres / José A. Torres
  • L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell.
    L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell. José A. Torres / José A. Torres
  • L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell.
    L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell. José A. Torres / José A. Torres
  • L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell.
    L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell. José A. Torres / José A. Torres
  • L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell.
    L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell. José A. Torres / José A. Torres
  • L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell.
    L’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell. José A. Torres / José A. Torres
Publié le / Modifié le S'abonner
Officiellement inaugurée jeudi en fin d’après-midi à Rodez, l’édition 2019 de l’Estivada a connu une première journée festive et réussie autour – notamment – de la prestation du musicien breton Alan Stivell, à laquelle ont assisté plusieurs milliers de personnes. Les animations avaient cependant commencé dès 15 heures avec du théâtre pour les petits, suivi par de la poésie expérimentale, des déambulations musicales et un balèti aux saveurs bretonnes festif et très suivi. De quoi poser les bases d'une (nouvelle) édition réussie pour la fête des cultures occitanes, qui durera jusqu'à samedi soir.

Il y avait Francis Cabrel l’an dernier, Cali en 2017 puis, cette année, l’un des principaux ambassadeurs de la musique bretonne, Alan Stivell. Sans avoir autant fédéré les foules que ses prédécesseurs, le musicien breton a néanmoins fait le bonheur de plusieurs milliers de personnes hier soir pour cette première soirée de l’Estivada où, rappelons-le, la Bretagne est l’invitée d’honneur.

Comme promis, ce sont les écoliers de Cambon, de Monteil et de la Calandreta qui ont ouvert le concert avec une version revisitée par leurs soins, entre breton et occitan, du fameux titre Tri Martolod. Chaleureusement applaudis, les petits ont ensuite laissé la place à la tête d’affiche du jour qui, à l’image du public, est monté en régime en musclant son répertoire pour au final s’acoquiner avec le rock… voire le hard rock, le tout sur fond de bombarde, harpe, percussions bretonnes et flûtes diverses.

Si les organisateurs annonçaient 10 000 spectateurs au milieu du concert du barde celte, ce chiffre se situait plus vraisemblablement autour des 4 à 5 000 personnes, une foule cependant nourrie d’un flot continu de nouveaux arrivants qui fait que, peut-être, le chiffre de 10 000 personnes avancé par l’organisation a pu être approché en fin de cette première soirée, pour les prestations des groupes Digresk et Les Naufragés, bretons eux aussi.

Pour cette première journée, les animations avaient commencé dès 15 heures à la MJC avec la pièce de théâtre « Kakaw », à destination des enfants. À 16 heures aux archives départementales, avenue Victor-Hugo, les amateurs ont pu assister aux prestations de plusieurs artistes adeptes de la poésie expérimentale puis, à 16 h 30, les premières notes de musique occitane ont retenti avec la déambulation musicale de la formation Lengadoc Bodega Ensemble.
À 18 heures, l’esplanade a connu son premier véritable temps fort avec un très suivi Balèti animé par les musiciens du groupe breton Zonk, qui a poussé de nombreux aveyronnais (guidés par quelques Bretons) à s’essayer avec un véritable bonheur aux danses celtes.
Une entrée en matière satisfaisante, en termes d’affluence comme d’organisation, qui pose les bases d’une (nouvelle) édition réussie.

X.B.
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

414 €

RODEZ : T1 Bis mansardé avec une déco contemporaine et prestations de quali[...]

88000 €

A vendre appartement de type 2 avec grand garage et cave. Proche du centre [...]

356 €

A 10 min du centre ville dans le quartier de Gourgan, venez découvrir ce T2[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir