Faits divers

Drame aux portes de l'Aveyron : il tue sa femme et son bébé

  • L'auteur présumé a été placé en détention provisoire.
    L'auteur présumé a été placé en détention provisoire. Illustration CPA -
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages
Les faits se sont produits dans l'Hérault, aux Rives, non loin du Caylar, sur le causse du Larzac. 

Aux portes de l’Aveyron, le petit village héraultais des Rives a été le théâtre d’un drame familial, la semaine passée. Mercredi dernier, les corps sans vie d’une mère de famille, âgée de 43 ans, et de son bébé de 19 mois ont été découverts dans une maison familiale sur le plateau du Larzac. Placé en garde à vue, le père de famille, âgé de 39 ans, est rapidement passé aux aveux. Tout en donnant les détails d’un macabre scénario, selon le site internet 20minutes : quelques semaines auparavant, le couple avait été informé d’une décision temporaire de justice visant à placer leur bébé en raison d’une suspicion de malnutrition.
Une décision insupportable pour le père de famille qui aurait alors projeté de mettre fin à ses jours avec sa femme. Mais après avoir tué sa compagne et son bébé, vraisemblablement à l’aide d’une carabine, l’homme serait parti en voiture récupérer ses deux autres enfants, âgés de 12 et 7 ans, et aurait avoué le crime à sa mère. Cette dernière a ensuite prévenu la gendarmerie.

« Projet mûri »

« Durant la garde à vue, un expert en psychiatrie n’a relevé aucun problème de discernement, ni d’éléments liés à des violences conjugales ou de dérives sectaires.Cette famille était très discrète et plutôt bien insérée socialement […] Cet homicide est un projet mûri, dissimulé et qui, initialement, concernait les trois enfants de la famille.Rien ne présageait d’une issue aussi dramatique », a indiqué le procureur de Montpellier, Christophe Barret. Une information judiciaire pour assassinat sur conjoint et sur mineur de moins de 15 ans a été ouverte. Le père de famille a été placé en détention provisoire.

Centre Presse Aveyron
Réagir