Culture et Loisirs

Rodez : Eléonore Echène se confie avant la grande première de L'Aiglon

Abonnés
  • Eléonore Echène enthousiaste à quelques heures des trois coups.
    Eléonore Echène enthousiaste à quelques heures des trois coups. Repro CPA / Repro CPA
Publié le / Modifié le S'abonner
Mardi soir sera donnée la générale de « L’Aiglon », la pièce de l’été à Rodez. Pendant que sur la place Foch, acteurs et bénévoles de Rutènes en scène s’activent dans la chaleur pour installer le décor, la metteuse en scène à qui a été confiée la pièce nous livre son sentiment à quelques heures des trois coups. 

Comment vous sentez-vous à quelques heures de la grande première de « L’Aiglon » ?

Franchement, je suis bien.D’autres sont plus stressés (rires). Il y a une semaine, j’ai eu un petit coup d’adrénaline, en me disant ça y est, ça approche. Mais j’ai remis le nez dans le guidon, et tout s’enchaîne comme il faut.

C’est peut-être pour cela que ça va !

Tout le monde a bien bossé. Bien évidemment, comme je dis à chaque fois, j’aurai bien aimé avoir deux mois de plus. On a le sentiment de n’être jamais vraiment prêt. On sait que cela changera un peu d’un soir à l’autre, mais la troupe a fait tout ce qu’on lui demandait, même au-delà ! Puis quand je me rappelle les mois d’octobre et novembre, avec la projection des premières idées, et ce qu’il y a aujourd’hui, je fais ouaah ! C’est mille fois mieux que ce que j’avais imaginé.

À chaud, avant même la première représentation, que retenez-vous de cette aventure ?

Cela fait vingt ans que je suis à Rodez, j’ai rencontré trente personnes pour cette pièce et c’est comme si j’avais déménagé. Je ne connaissais quasiment personne. J’ai pu me rendre compte du mur énorme entre comédiens professionnels et amateur. J’ai rencontré des gens de tous horizons, et j’ai trouvé cela très fort. Ce mélange, c’est ce que j’adore. Ce que fait Rutènes en scène, en proposant un projet commun à des gens de différentes troupes, c’est riche.

Est-ce qu’il y a une pression particulière à mettre en scène une pièce qui est parmi les grands rendez-vous de l’été à Rodez ?

Pour être honnête, j’ai vraiment hésité au départ. Laurent Cornic m’a appelé et j’ai demandé un temps de réflexion. Il y a eu un petit flottement par rapport à une question : est-ce que je suis capable de faire ce que l’on me demande. Mais ce fut bref. La féministe qui est en moi s’est dit que les hommes, eux, ne se posent pas toutes ces questions. Et là, j’ai foncé (rires). Et dès que j’ai été au travail, tout s’est déroulé comme cela devait se dérouler. Je ne me suis plus posé ce genre de questions. Je dois avouer que c’est hyper gratifiant sur le plan personnel. Puis, je n’étais pas seule. Christophe Ribeyre a été mon bras droit, me permettant de me consacrer uniquement à la partie artistique. Un luxe que je n’ai jamais connu ! C’était magique. Toute l’année, j’ai souvent été comme une petite fille émerveillée.

Mais ce n’est pas une pièce intimiste que vous avez mise en scène…

C’était un des défis : on m’a dit, il faut que ce soit spectaculaire. Ce fut le premier point sur lequel on a réfléchi pour cette pièce. Puis il y a eu cette idée du mapping. Le spectacle ne peut plus exister sans. Et Constant Boerwinckel, qui l’a réalisé, est un poète. Il est allé au-delà des ambiances que j’imaginais. Pareil pour la bande-son, réalisée en l’occurrence par ma fille. Elle est allée là où je voulais… C’est un pur bonheur.

À quoi doit s’attendre le public ?

Féerie est peut-être le bon mot. « L’Aiglon » nous emmène pendant une heure trente ailleurs que sur la place Foch. Puis, trente personnes qui évoluent sur scène, c’est assez fort…

Vous avez hâte ?

Oui, parce que c’est le moment. Et que je me dis vivement quelques vacances. Mais les répétitions du lundi me manquent déjà.
 

L'Aiglon, sera joué du 24 au 27 juillet, place Foch. Prix des places 13 euros ou 14 euros, à la Maison du livre ou sur  www.aiglonrodez.com.
Philippe Routhe
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

45 €

RODEZ : Place de parking couverte et sécurisée au sein du Parking Saint Cyr[...]

471 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- 3 Pièces en coeur de ville [...]

493 €

RODEZ à proximité du tour de ville et de toutes commodités, venez découvrir[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir