Santé

Prendre un bain chaud environ 90 minutes avant le coucher aiderait à mieux dormir

  • Prendre un bain chaud 1 à 2 heures avant le coucher favoriserait le cycle circadien naturel et augmenterait les chances de s'endormir rapidement ainsi que d'avoir un sommeil de meilleure qualité.
    Prendre un bain chaud 1 à 2 heures avant le coucher favoriserait le cycle circadien naturel et augmenterait les chances de s'endormir rapidement ainsi que d'avoir un sommeil de meilleure qualité. DaniloAndjus / IStock.com / DaniloAndjus / IStock.com
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

(Relaxnews) - Selon des chercheurs de l'université d'Austin (Texas, Etats-Unis), prendre un bain à une température avoisinant les 40 degrés environ 1h30 avant le coucher pourrait faciliter l'endormissement.

Publiée dans le Journal of Sleeping Medicine Reviews, cette méta-analyse a passé en revue 5.322 études consacrées aux bienfaits de l'eau chaude sur le corps. L'objectif de cette vaste recherche était d'explorer les effets du chauffage passif du corps à base d'eau sur un certain nombre de conditions liées au sommeil comme le temps d'endormissement et la durée totale du sommeil.

Des outils de méta-analyse ont ensuite été utilisés pour évaluer la cohérence entre les études pertinentes et ont montré qu'une température optimale comprise entre 104 et 109 degrés Fahrenheit (soit entre 40 et 42 °C) améliorait la qualité globale du sommeil.  

Les bains et douches pris à haute température stimulent le système thermorégulateur du corps, ce qui a pour effet d'augmenter la circulation sanguine du noyau interne du corps vers les extrémités (mains et pieds) et de réduire la température corporelle.  

Partant de ce principe, prendre un bain chaud 1 à 2 heures avant le coucher favoriserait le cycle circadien naturel et augmenterait les chances de s'endormir rapidement ainsi que d'avoir un sommeil de meilleure qualité.

Les auteurs de l'étude soulignent toutefois la nécessité de mener des recherches supplémentaires notamment en en raison du nombre limité de recherches sur les mécanismes exacts des effets du chauffage passif du corps à base d'eau. 

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir