Education

Le ministre Jean-Michel Blanquer en visite en Aveyron : une halte au pas de charge ce jeudi matin à Rodez

  • Le maire de Rodez a montré la superbe vue sur la cathédrale depuis son bureau, au 4e étage.
    Le maire de Rodez a montré la superbe vue sur la cathédrale depuis son bureau, au 4e étage. s.o. - s.o.
  • Le ministre Jean-Michel Blanquer, en compagnie de Christian Teyssèdre, de la préfète et des élus de Rodez.
    Le ministre Jean-Michel Blanquer, en compagnie de Christian Teyssèdre, de la préfète et des élus de Rodez. s.o. - s.o.
  • Christian Teyssè et le ministre ont prononcé chacun un discours de courtoisie, avant de signer le livre d'or de Rodez.
    Christian Teyssè et le ministre ont prononcé chacun un discours de courtoisie, avant de signer le livre d'or de Rodez. S.O - S.O
  • Le ministre devait partir ensuite faire des visites dans centres de loisirs.
    Le ministre devait partir ensuite faire des visites dans centres de loisirs. S.O - S.O
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages
Le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer, a effectué une visite de courtoisie ce jeudi matin, à la ville de Rodez où il a rencontré les élus de l'Agglo, dont son président et maire  du chef-lieu Christian Teyssdre. Le ministre doit  ensuite faire un tour dans des centres de vacances du département, notamment à Pont-de-Salars et à Espalion. 

Le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer, était de passage, ce jeudi matin à la mairie de Rodez, où il a rencontré les maires de l'Agglo et le maire de Rodez, Christian Teyssèdre, après une visite privée au musée Soulages. L'occasion pour Christian Teyssèdre de vanter sa politique et son territoire. Le maire du chef-lieu   a mis en avant sa politique, en matière d'éducation et  économique. "La première décision que nous avons prise, quand nous sommes arrivés au pouvoir, c'est la gratuité des garderies. C'était un signal donné", a expliqué le maire, devant le ministre de l'Education. "Nous avons déjà fait deux écoles et nous allons en construire d'autres", a promis, l'élu,  qui a assuré "faire du Macron, bien avant Macron". 

Le président de l'Agglo a aussi mis l'accent  sur "un territoire dans lequel les gens travaillent, un territoire où on renforce les équipements structurants, comme le musée que vous venez de visiter". Il a aussi mis l'accent sur le travail des équipes au niveau de l'Agglo,  des vice-présidents communautaires, qui il est vrai, étaient quasiment tous là (Jean-Philippe Keroslian, maire d'Onet-le-Château, Jean-Philippe Sadoul, le maire de Luc-la-Primaube, Florence Cayla, maire de Sébazac)  pour recevoir le ministre de l'Education.

Jean-Michel Blanquer, qui a effectué la visite de courtoisie à l'hôtel de ville et au pas de charge, a rendu hommage à l'esprit aveyronnais pour son goût du travail. Et d'ajouter "le travail fait ici par chacun va dans le bon sens, et rejoint tout ce que fait le gouvernement,  au niveau national". 

Le ministre de l'Education est parti ensuite à la préfecture où devait arriver Gabriel Attal, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Education, avant de consacrer toute sa journée à des centres de vacances pour enfants, dont un à  Pont-de-Salars et un autre à Calmont-d'Olt (près d'Espalion). 

 

S.O.
L'immobilier à Rodez

30250 €

Studio 14m² proximité immédiate du musée Soulages et de toutes les commodit[...]

799 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Prestation de qualité sur l[...]

135000 €

Quartier Soulages, secteur très prisé. Bel appartement de type 3 exposé sud[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir