Sociéte

Portraits d’agriculteur : à l’honneur aujourd’hui Pierre-Simon Robert

  • Portraits d’agriculteur : à l’honneur aujourd’hui Pierre-Simon Robert
    Portraits d’agriculteur : à l’honneur aujourd’hui Pierre-Simon Robert
Publié le / Modifié le S'abonner

Ils sont jeunes agriculteurs et revendiquent leur passion de ce métier. Heureux de vivre sur leurs terres, ils sont l’avenir du dynamisme rural en participant à "la sauvegarde de la faune et la flore, à la non désertification du territoire, à la préservation du patrimoine familial". C’est un choix voulu qui les voit s’impliquer aussi dans la vie sociale comme le comité des fêtes, le conseil municipal… en prime leur portrait chinois.

Vous êtes agriculteur, avez-vous toujours depuis votre jeune âge souhaité faire ce métier ou est-ce un parcours réfléchi plus tard ?

J’ai toujours été passionné par ce métier, mon grand-père était agriculteur et tout petit j’allais souvent chez mon oncle après l’école, pendant les vacances pour profiter au maximum de mes envies.

Suite à votre choix professionnel quel a été votre parcours scolaire ?

J’ai passé un Bac STAV (Sciences Technologiques de l’agronomie et du vivant) puis un BTS ACSE (analyse conduite de systèmes d’exploitation) en apprentissage chez Serge Soulié puis je me suis installé.

Depuis votre installation sur l’exploitation pouvez-vous décrire votre quotidien ?

Je suis en GAEC avec Serge et Joëlle, avec 200 brebis viande et 600 brebis laitières. Nous produisons du lait en démarche AOC pour Roquefort-Lactalis et nous faisons naître des agneaux label rouge.

La traite se fait entre novembre et juillet et chaque associé est polyvalent.

Le Salon de l’agriculture parle de votre métier et attire un public citadin. Avez-vous eu l’occasion de vous y rendre et que pensez-vous de cette grande manifestation ?

Je n’ai jamais visité le salon qui est une belle vitrine pour notre métier. Je préfère cependant celui de Cournon, plus petit, plus adapté à nos fermes.

Dans votre commune il y a une Cuma. Adhérez-vous à cet organisme et pourquoi ?

Nous adhérons à la CUMA dont je suis le président. Cet organisme nous permet d’acquérir du matériel récent, de bonne qualité, à moindre coût et d’améliorer le rendement de notre travail.

Votre métier demande une présence quotidienne, avez-vous le temps, l’opportunité de pratiquer un loisir, de prendre des vacances ?

J’aime beaucoup jouer aux quilles. Passer du temps avec mes amis. Et participer à la vie de mon village en tant que président du comité des fêtes.

Pour terminer cet entretien merci d’avoir participé à votre portrait chinois.

Une couleur : le bleu. Un plat : un poulet sauté. Un sport : les quilles. Musique : radio NRJ. Une saison : le printemps.

Ce portrait signe la fin de la série.

Pierre-Simon Robert, 27 ans,

réside au village.

CORRESPONDANT
L'immobilier à Trémouilles

249000 €

Au coeur de l'Aveyron dans la région des lacs du Lévézou, à moins d'une heu[...]

164500 €

Maison de maître de 211 m² sur un terrain de 2 899 m² plat et clos disposan[...]

Toutes les annonces immobilières de Trémouilles
Réagir