Santé

Journée mondiale contre l'hépatite : comment se prémunir de la maladie ?

  • Le dimanche 28 juillet marquera la Journée mondiale de lutte contre l'hépatite.
    Le dimanche 28 juillet marquera la Journée mondiale de lutte contre l'hépatite. jarun011 / IStock.com - jarun011 / IStock.com
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

(Relaxnews) - Le 28 juillet est la Journée mondiale de lutte contre l'hépatite. Les hépatites virales B et C touchent 325 millions de personnes à travers le monde et causent 1,4 million de décès chaque année. C'est la seconde maladie infectieuse la plus létale après la tuberculose. Elle est pourtant évitable et soignable, et dans le cas de l'hépatite C, elle est même curable.

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) s'est fixé comme thème cette année "Investir pour éliminer l'hépatite" pour que le public et les dirigeants jouent tous leur rôle. Nous résumons ici quelques façons pour contribuer à la lutte contre cette maladie qui provoque une inflammation du foie.

Se faire vacciner

  • Plusieurs vaccins contre l'hépatite A sont disponibles bien qu'aucun ne soit autorisé pour les nourrissons de moins d'un an.
  • Si vous êtes exposé à l'hépatite A, se faire vacciner ou recevoir une injection d'anticorps dans les deux semaines suivant l'exposition peut permettre d'éviter l'infection.
  • Le vaccin contre l'hépatite C protège de la maladie pendant une vingtaine d'années mais pas pour toute la vie.
  • Les femmes enceintes atteintes de la maladie peuvent transmettre l'hépatite à leur bébé au moment de l'accouchement, mais les nouveau-nés peuvent cependant être vaccinés dans la plupart des cas pour éviter l'infection.
  • En faisant de la prévention contre l'hépatite B, on prévient aussi l'hépatite D car cette dernière ne se développe que chez les sujets atteints par l'hépatite B.
  • Il n'y a pas de vaccin contre l'hépatite C mais il existe un remède.
  • Bien que des vaccins sûrs et efficaces contre l'hépatite E aient été développés, ils ne sont pas encore disponibles partout. A ce jour, le vaccin contre l'hépatite E n'est proposé qu'en Chine.

Se protéger

  • Les hépatites A, B, et C sont sexuellement transmissibles, il est donc nécessaire d'utiliser des préservatifs lors des rapports sexuels.
  • Les hépatites B et C se transmettent aussi via les aiguilles. Il est nécessaire de ne jamais partager ses aiguilles en cas d'injection, et pour les tatouages ou les piercings il est nécessaire de se tourner vers une boutique réputée qui recourt à du matériel stérilisé.
  • Une bonne hygiène, se laver régulièrement les mains et éviter les eaux contaminées, est importante pour prévenir les hépatites A et E. L'hépatite A se propage via les aliments ou la nourriture contaminée et par contact avec un objet ou une personne infectée. L'hépatite E se transmet surtout via la contamination de l'eau par des matières fécales.

Se faire dépister

  • Plus tôt le dépistage est effectué, plus vite vous pouvez démarrer le traitement et augmenter vos chances de vaincre la maladie.
  • Les cas légers d'hépatite A ne nécessitent pas de traitement et la plupart des personnes infectées recouvrent entièrement leur santé.
  • Si vous vivez avec l'hépatite B, vous aurez peut-être besoin de suivre un traitement mais sachez qu'il pourra vous aider à rester en bonne santé tout au long de votre vie.
  • Pour l'hépatite C, un traitement de trois mois permet de guérir l'infection.
  • Il n'existe pas de traitement spécifique contre l'hépatite E sévère, la prévention est l'approche la plus efficace à adopter.
Relaxnews
Réagir