Culture et Loisirs

La Chapelle Dadon s’enrichit d’une toile représentant St-Antoine au désert

Abonnés
  • Tableau du XVIIIe siècle représentant Saint-Antoine au désert
    Tableau du XVIIIe siècle représentant Saint-Antoine au désert
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

La chapelle Notre-Dame-de-la-Nativité, plus connue sous le nom de chapelle Dadon, s’enrichit d’un tableau du XVIIIe siècle représentant Saint-Antoine au désert. Cette œuvre d’art, entreposée jusqu’à présent dans la sacristie de l’Église Saint-Pierre, vient d’être accrochée sur un des murs de la chapelle après avoir été restaurée par l’atelier Sandrine Cailhol de Cassagnes dans le Lot.

L’intervention, dans un des lieux patrimoniaux emblématiques de Grand-Vabre, s’est déroulée en présence de MM. J.-P. Delagnes, maire délégué, et Laurent Fau, Conservateur des Antiquités et Objets d’art de l’Aveyron, ainsi que de la présidente et du secrétaire de l’association Culture & Patrimoine.

Le tableau constituera un des éléments du Pôle "Érémitisme" que Culture & Patrimoine a proposé à la commune de créer dans le cœur historique de Grand-Vabre. Le second sera un pupitre rappelant que Grand-Vabre est le seul village en Aveyron à avoir connu deux périodes de ce mode de vie solitaire initié par Saint-Antoine au IIIe siècle en Égypte : la première, au très haut Moyen Âge, avec Dadon (le fondateur de l’Abbaye de Conques venu se retirer à Grand-Vabre et inhumé dans la chapelle), la deuxième au Xe/XIe siècle à Monédiès où fut construite, sur les lieux d’un ancien ermitage, une chapelle préromane qui a fait l’objet d’une restauration à l’initiative de Culture & Patrimoine.

CORRESPONDANT
Réagir