Le souvenir du 24 juillet 1944 commémoré

  • L’expression du souvenir.
    L’expression du souvenir.
Publié le , mis à jour

À Fondies et au bois du Couati, des résistants furent assassinés par des éléments d’une colonne de l’occupant nazi.

Dimanche matin, autour des membres de l’Association nationale des anciens combattants de la Résistance, (ANACR), de Pierre Gavois, secrétaire général de la sous-préfecture, Eric Cantournet, conseiller départemental, Serge Roques maire et Laurent Tranier premier adjoint, de rares Villefranchois se sont souvenus de ce terrible lundi 24 juillet 1944, où sept jeunes Rouergats ont trouvé la mort. À Fondiès, où Robert Mouly, Georges Védrines et Robert Maurel tombèrent face à des éléments de la colonne allemande Wilde, comme au bois du Couati, où Jean Toulouse, Paul Benne, Emile Lambert et Paul Falipou furent assassinés par ces Allemands qui allaient rejoindre Gelles et ses nouveaux massacres, les représentants de l’ANACR, de la municipalité et de la sous-préfecture ont déposé des gerbes avant de chanter La Marseillaise.

Qu’il est regrettable que les porteurs de drapeaux aient dû écraser les herbes trop hautes avant de s’approcher de la stèle de Fondiès.

Ces jeunes martyrs méritent sûrement beaucoup mieux de la part de Villefranche

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

100000 €

Dans un quartier calme, terrain à bâtir de 4226 m², tout à l'égout et belle[...]

48000 €

Terrain plat et en pente douce de 2 897 m², constructible sur environ 1 400[...]

70000 €

A deux minutes à pied du centre ville, dans résidence au calme, T2 composé [...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?