Boule d'or

Rodez : des riverains contestent un projet immobilier

Abonnés
  • Des habitants du quartier ont affiché des banderoles, hostiles au projet immobilier à venir.
    Des habitants du quartier ont affiché des banderoles, hostiles au projet immobilier à venir. Repro CP - Repro CP
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Une trentaine d’habitants de la côte de Rodez et du Monastère protestent contre la construction à venir d’un ensemble de onze appartements. Ils estiment, entre autres, que le stationnement pourrait "devenir un vrai problème".

Pour les riverains de la Côte de Rodez et de celle du Monastère, c’est le projet immobilier de trop. Plus d’une trentaine d’entre eux ont signé une pétition demandant au promoteur immobilier Qualit’Immo de "revoir" son projet qui doit démarrer début 2020, au cœur du quartier. La grogne a démarré le 21 juin dernier, quand une habitante du quartier a découvert le panneau de permis de construire apposé au grillage du seul terrain encore vierge de la Côte du Monastère.

Une résidence de onze appartements " avec une prévision d’environ 22 véhicules dont seuls dix-neuf ont une zone de stationnement prévu ", précise les auteurs de la pétition. Seulement, " il n’y a déjà plus de places pour se garer. Pour rejoindre l’école, les enfants sont obligés de marcher au milieu de la route, explique Cédric Condrati, riverain de la Côte de Rodez et l’un des deux auteurs de la pétition.

Les habitants de ce quartier craignent une saturation du maigre espace piétonnier par les voitures.

"Nous demandons au promoteur de prendre en compte ce problème"

"Une grosse dizaine de véhicules n’aura d’autre choix que de se garer dans la rue. Notre quartier est un quartier résidentiel composé de logements construits dans les années cinquante, soixante, soixante-dix. Les constructions étaient pensées pour un unique stationnement voiture".

 

Depuis plusieurs années déjà, le problème du stationnement dans cette rue, avec des conséquences sur la sécurité des piétons, se pose. Récemment, la pétition a été remise aux services de la préfecture, de l’agglomération et de la mairie de Rodez. Sans suite.

" Nous demandons tout simplement au promoteur de revoir son projet et de prendre en compte cette problématique ", explique Cédric Condrati. De plus, les habitants du quartier déplorent la construction d’un tel immeuble dans une zone où l’architecture " reste remarquable ", constate-t-il. Et, à l’heure, " où l’on parle d’écologie, construire sur l’un des seuls point verts du quartier reste difficile à entendre. ". "Nous sommes dans une démarche positive. Nous voulons travailler tous ensemble à la construction d’un projet commun – moins haut, moins volumineux, qui tienne compte aussi de notre avis de riverains. Et pour l’instant, ce n’est pas le cas ", conclut Cédric Condrati. Les riverains ont engagé un avocat spécialisé en droit de l’urbanisme pour engager un recours gracieux en justice.

Qualit’Immo assure ne pas avoir été sollicité par les riverains mais se dit prêt à les recevoir pour évoquer le projet.

Philippe Henry
L'immobilier à Rodez

199500 €

Exceptionnel à deux pas du centre ville de Rodez!! Bel appartement de type [...]

471 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Un sas d'entrée avec placard[...]

799 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Prestation de qualité sur l[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir