Fabriqué en Aveyron

A Sauveterre-de-Rouergue, Nicolas Goubioud s’inspire de la nature

Abonnés
  • Nicolas Goubioud avec sa table basse originale en formede goutte d’eau, exposéeau syndicat d’initiativede Sauveterre-de Rouergue, pour laquelle il a souhaité déposer un brevet.
    Nicolas Goubioud avec sa table basse originale en formede goutte d’eau, exposéeau syndicat d’initiativede Sauveterre-de Rouergue, pour laquelle il a souhaité déposer un brevet. Repro CP - Repro CP
  • Nicolas Goubioud s’inspire de la nature pour du sur-mesure
    Nicolas Goubioud s’inspire de la nature pour du sur-mesure Repro CP - Repro CP
  • Nicolas Goubioud s’inspire de la nature pour du sur-mesure
    Nicolas Goubioud s’inspire de la nature pour du sur-mesure Repro CP - Repro CP
Publié le / Modifié le S'abonner

L’originaire des Deux-Sèvres s’est installé, depuis 2014, à Sauveterre-de-Rouergue, dans son atelier Fascination Bois où il peut sublimer la matière.

C’était son rêve lorsqu’il a choisi le métier d’ébéniste : voler de ses propres ailes sans rendre de compte à personne. À 36 ans aujourd’hui, Nicolas Goubioud est donc un artisan comblé dans son atelier de Sauveterre-de-Rouergue qu’il a appelé "Fascination Bois".

Pour cela, l’originaire des Deux-Sèvres, de Bressuire plus précisément, a embrassé la filière ébéniste avec l’obtention d’un bac pro, avant de s’engager chez les Compagnons du devoir pour le traditionnel Tour de France.

Du haut de ses 19 printemps, il s’est forgé une certaine expérience à travers les six étapes (années) obligatoires : Rennes, Nancy, Annecy, Cagnes-sur-Mer, Saint-Rémy-lès-Chevreuse et Rodez, sa première destination.

Retour en Aveyron après un passage éclair d’un an

C’est pourtant dans les Alpes-Maritimes qu’il a posé ses premières valises ; bien lui en a pris puisqu’il s’y est marié. Trois ans plus tard, il s’est rappelé qu’il avait "bien aimé l’Aveyron et notamment Sauveterre-de-Rouergue avec ses métiers d’art".

Il a donc déménagé et trouvé du travail dans le bois. Après la liquidation judiciaire de son employeur, il a trouvé que c’était le bon moment d’assouvir son rêve. "J’ai rencontré le maire de Sauveterre avec qui le courant est bien passé. Nous avons discuté d’un ancien atelier de menuiserie dans le village sans trop savoir s’il était en vente. Je me suis renseigné et, surtout, j’ai pu enfin m’installer chez moi."

"Fascination Bois" est donc né en 2014. Avec un concept qui tient à cœur Nicolas Goubioud : " De l’étude à l’installation en passant par la fabrication et la livraison, les personnes intéressées n’ont qu’un seul interlocuteur. C’est une relation avec le client que je trouve importante."

 

"C’est tout un art de sublimer la matière"

Inspiré par la nature – comme cette table basse en forme de goutte d’eau dont il a déposé un brevet –, le maître artisan ébéniste est un adepte des créations originales. Sans forfanterie. "C’est tout un art de sublimer la matière et j’ai la chance d’avoir une profession qui le permet. Je tiens vraiment à concevoir du mobilier sur-mesure avec les personnes. D’autant que je peux le marier avec du verre, du cuir ou du métal puisque je travaille également avec d’autres corps de métier."

Pour se faire connaître, outre l’estampille Fabriqué en Aveyron et le logo Ateliers d’Art de France, Nicolas Goubioud participe, depuis ses débuts, au Salon Ob’Art de Montpellier organisé par les Ateliers d’art de France et il a même pu s’immiscer au Salon international de Carrousel du Louvre à Paris.

Plus proche d’ici, il expose, jusqu’à fin septembre, dans une boutique éphémère de la rue du Bal, à Rodez, ainsi qu’au syndicat d’initiative de Sauveterre.

Paulo Dos Santos
L'immobilier à Sauveterre-De-Rouergue

371000 €

Située proche de Sauveterre de Rouergue, cette ancienne ferme a bénéficié [...]

66000 €

Sur la place des arcades, proche des commerces et de toutes commodités, mai[...]

Toutes les annonces immobilières de Sauveterre-De-Rouergue
Réagir