Culture et Loisirs

Retour des gilets jaunes à Saint-Germain pour l’acte 38

  • Ils ont bravé l’arrêté préfectoral, qui interdisait toute manifestation.
    Ils ont bravé l’arrêté préfectoral, qui interdisait toute manifestation. L.V. - L.V.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Plus d’une centaine de manifestants se sont rassemblés ce samedi.

Ils n’avaient pas été aussi nombreux depuis des mois. Pour cette 38e semaine de mobilisation, les “gilets jaunes” de Millau ont appelé leurs homologues sud-aveyronnais à une opération "péage gratuit" sur le viaduc de Millau. Il faisait suite à une mobilisation générale pour laquelle tous les "gilets jaunes" étaient invités à se rendre sur les péages les plus proches de chez eux. Ce samedi, on dénombrait entre 100 et 150 manifestants. Des Millavois bien sûr, mais aussi des Saint-Affricains, Ruthénois, Villefranchois et même des militants en provenance d’Aurillac et de l’Hérault.

La préfète avait interdit l’action

L’action avait pourtant mal débuté puisque les forces de gendarmerie étaient en nombre pour veiller à ce qu’aucun manifestant ne se rassemble au rond-point de Saint-Germain. La préfète de l’Aveyron, Catherine de la Robertie, avait pris la décision d’interdire par arrêté toute manifestation et rassemblement sur cet axe, "compte tenu du trafic très important avec le traditionnel chassé-croisé estival".

Rassemblés à leur cabane, sur le boulevard Jean-Gabriac, ils ont débattu de l’action de la journée, ne cherchant pas l’affrontement direct avec la gendarmerie.

Ils sont ensuite montés en nombre près du rond-point de Saint-Germain, où les brigades de gendarmerie les attendaient en nombre. Après une première discussion, il a été accepté d’apparaître à proximité du rond-point. Ne se sentant pas assez proche des automobilistes, les "gilets jaunes" ont tenté d’aller sur le pont de la route vers Saint-Beauzély, mais les gendarmes sont intervenus pour les repousser. Il a donc été décidé de laisser la centaine de manifestants apparaître sur le rond-point, à la vue des automobilistes.

L’accès à l’autoroute a été fermé dans un premier temps avant de rapidement rouvrir.

Les "gilets jaunes" n’auront finalement jamais pu mener à bien leur opération sur le péage du viaduc, mais certains se sont contentés d’avoir mis à nouveau leurs revendications à la lumière du jour.

JDM
L'immobilier à Millau

420000 €

Découvrez cette spacieuse et lumineuse Villa T6 / 3 chambres de 232m² habit[...]

705 €

T3 terrasses et garage - Centre ville, Résidence le Millénium appartement T[...]

71000 €

MILLAU - centre ville. Produit d'investissement sous convention - Locatif u[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir