Culture et Loisirs

L’univers du peintre Jicé à découvrir à la galerie jusqu’au 31 août

Abonnés
  • Jicé au côté du maire et de Nathalie (responsable de la galerie et de la médiathèque).
    Jicé au côté du maire et de Nathalie (responsable de la galerie et de la médiathèque).
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Les peintures de Jicé racontent des histoires d’hommes aux prises avec un puissant monde industriel et urbain. "J’ai une vision à 360° de l’humain, souligne l’artiste, je circule dans des géométries urbaines attiré par le béton, le métal, la ville et les hommes qui la font."

Une influence qui date depuis sa jeunesse puisque Jicé étudie le dessin industriel mécanique.

En lien avec Paris

Peintre en carrosserie au début pour survivre, Jicé se lance assez rapidement à l’art ; fort d’une expérience de 25 ans en fresque et trompe-l’œil (80 fresques à son actif, parfois de quinze à vingt-cinq mètres), l’artiste gère des travaux sur murs plus ou moins importants et entretien un lien avec Paris (café de l’Olympia, Le Victor Hugo, Paris XVI, Me Megador).

Les supports et les dimensions des œuvres sont choisis en fonction de l’impact recherché, les instantanés de la vie lui permettent un format plus intimiste de 20x35 centimètres. Graphique et conceptuel, son travail est axé autour de l’huile et médium, une mixité technique de pinceau au couteau à peindre.

"Je suis surpris des œuvres qui exploitent pleinement la galerie déclare, lors du vernissage de vendredi dernier, Jean-Luc Calmelly, maire de la cité, une confrontation entre l’homme, l’industrie et l’urbain". Jicé a installé son atelier au centre de son exposition et travaillera au milieu des visiteurs tous heureux de découvrir le travail de l’artiste. Jicé a reçu de nombreuses récompenses, notamment le Prix du Public 2016, 2017 au salon d’art contemporain Artoulous’expo également au Saca salon d’art d’Auvergne, Clermont-Ferrand.

"Je viens du monde ouvrier et je le raconte au fur et à mesure de mes déplacements je crée le lieu la sensation de puissance et d’expression, un peintre une idée" conclu l’artiste.

La galerie est ouverte tous les jours de 10 heures à midi et de 15 heures à 18 heures jusqu’au 31 août. Entrée libre. Par ailleurs, le marché artisanal Lauz’arts se déroulera autour de la place de la Mairie ce jeudi 8 août toute la journée.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Bozouls

392 €

Dans un quartier calme et proche du centre de Bozouls, bel appartement T2, [...]

109600 €

A seulement 4 km de Bozouls, en direction de Gabriac et à 13 km d'Espalion.[...]

254400 €

Idéalement situé dans le centre ville de Bozouls, beau pavillon individuel [...]

Toutes les annonces immobilières de Bozouls
Réagir