Faits divers

Rodez : le maire Christian Teyssèdre demande "une présence permanente de la police"

Abonnés
  • Christian Teyssèdre veut aussi appliquer une « réponse sociale » au problème.
    Christian Teyssèdre veut aussi appliquer une « réponse sociale » au problème. Archives J.A.T. / Archives J.A.T.
Publié le / Modifié le S'abonner

Le maire Christian Teyssèdre assure aujourd’hui plaider auprès de la police nationale pour assurer une présence continue aux endroits qui posent problème en centre-ville après les nombreux actes d’incivilités qui durent depuis des mois.

Des riverains excédés. Autour du passage des Maçons et dans les rues alentour, les incivilités sont constantes. Certains jours, la tension est palpable. Une pétition comportant plus de 350 signatures a été transmise au maire, Christian Teyssèdre. " Je suis tout à fait conscient du problème. C’est inacceptable et il faut que cela cesse", martèle-t-il.

D’emblée, le maire explique : " La police municipale n’a pas les compétences judiciaires pour mettre fin à ces incivilités. " En revanche, " la police nationale peut le faire ", selon lui. " Mon rôle, aujourd’hui, c’est de mettre la pression sur la police nationale pour qu’elle fasse cesser ces situations d’ébriété sur la voie publique, poursuit Christian Teyssèdre. Je demande une présence permanente de fonctionnaires de police sur les points qui posent problème. "

"Il faut clairement en faire plus"

Malgré les interventions quotidiennes (environ trois par jour en centre-ville) des policiers, les incivilités se poursuivent. "Je ne peux pas laisser dire que la municipalité ne fait rien à ce sujet, insiste Christian Teyssèdre. J’ai envoyé de nombreux courriers, en octobre, en novembre, en janvier, etc., aux services de l’état, à la police. Nous passons des heures, des jours à nous pencher sur ce problème, à rencontrer les responsables judiciaires, la préfète également."

Et l’édile de poursuivre : "Je reconnais que la police fait un très bon boulot. La Bac de jour (Brigade anticriminalité, constituée par cinq policiers, NDLR) réalise un excellent travail. Mais il faut clairement en faire plus".

"De notre côté, beaucoup a déjà été fait pour améliorer la sécurité en centre-ville. Même s’il reste d’autres dossiers à mener", reconnaît le maire.

Prochainement, une grille sera placée à l’entrée du Passage des Maçons pour en barrer l’accès la nuit ; les toilettes présentes dans ce passage, théâtre de trafics en tous genres, seront condamnées.

Si le volet répressif a été passé en revue par le maire, celui-ci s’est également penché sur "la réponse sociale" à appliquer.

"Nous allons lancer un Conseil local de santé mentale (CLSM), début octobre, comme cela existe dans d’autres villes en France, précise Christian Teyssèdre. Un Conseil qui réunit les acteurs sanitaires et sociaux, la Ville, l’Agglomération. Il doit permettre de venir en aide plus efficacement à ces personnes en difficultés, mais aussi à d’autres. Car, malgré tout, il ne faut pas oublier qu’elles ont des droits et que l’on doit agir dans le respect du droit. Nous en avons aidé certains, mais cela prend du temps et ce n’est pas toujours efficace".Une réunion avec les commerçants et les riverains des secteurs concernés est programmée début septembre. "En attendant, j’appelle les Ruthénois à m’informer de ces problèmes, je suis toujours disponible pour les recevoir", conclut Christian Teyssèdre.

"Solidarité" avec la place de la Cité

Les travaux place de la Cité perturbent les commerçants autour, en particulier les restaurateurs. À ce sujet, Christian Teyssèdre se dit être "conscient de leurs difficultés" et appelle " les Ruthénois à faire preuve de solidarité" en continuant à fréquenter les commerces et restaurants de la place.

Philippe Henry
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

32 €

Box fermé au sous sol d'un copropriété située en plein coeur du faubourg.[...]

265 €

Rodez centre historique, appartement de type 1bis en dernier étage d'une pe[...]

45 €

RODEZ : Place de parking couverte et sécurisée au sein du Parking Saint Cyr[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir