Economie

Au Grand Mas, "En route vers le zéro déchet" avec l’association Rapataf

  • La prochaine édition aura lieu en juillet 2020.
    La prochaine édition aura lieu en juillet 2020.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

À l’occasion de l’événement créé au Grand Mas le 20 juillet par l’association Rapataf, son président, Vincent Jamonneau explique : " De plus en plus de gens sont conscients et alertent sur les risques d’effondrement de nos sociétés. Qu’en est-il ? Où en est-on ? Dans un contexte où l’hyperglobalisation a transformé notre monde en un système géant extrêmement complexe, que peuvent faire les citoyens que nous sommes pour ralentir, voire inverser le processus ? Comment s’intéresser de près à la question sans sombrer dans la déprime contre-productive ? Pour essayer d’apporter des éléments de réponses à ces questions des citoyens du Grand Mas et des alentours, convaincus qu’il est encore temps de sauver la planète, ont décidé d’œuvrer ensemble pour créer un rassemblement public annuel. L’objectif est de poursuivre et d’approfondir ces discussions en offrant un cadre propice, en toute simplicité et toute humilité, au partage des connaissances respectives sur le comment faire ? " Vincent Jamonneau poursuit : " En 2018, nous avons créé l’association Rapataf 27 rue des Lendats, Le Grand Mas 12330 Mouret. Ses objectifs sont de faire de l’événementiel socioculturel et d’organiser le Rassemblement Participatif Totalement Artistique et Festif (le Rapataf), événement citoyen, culturel et festif. Il sera organisé annuellement (troisième week-end de juillet), au Grand Mas. À chaque édition, un nouveau thème fera battre le cœur de l’événement. "

Le président explique : " L’édition du 20 juillet a eu pour thème En route vers le zéro déchet. Le côté participatif s’est traduit par l’investissement de nombreux bénévoles locaux et d’ailleurs, une exposition sur le thème Comment redonner vie à un déchet, construite en direct grâce aux idées apportées par le public et une vaisselle collective. De 14 heures à 18 heures ont été organisés des rencontres et des échanges (expositions, espace documentation et ateliers faisant la part belle au Faites-le vous-même : fabrication de tawashis, de produits ménagers, de toilettes sèches et autres trucs et astuces pour générer moins de déchets…)."

Des échanges très enrichissants avec le public

Une table ronde "Monsieur Déchet, qui es-tu ? Où vas-tu ?" s’est tenue avec la participation de Gabriel Issalys, maire de Mouret, Betty Damestoy, responsable déchets ménagers communauté de communes Conques-Marcillac, Laurie Fernandez et Sylvie Lajugie du Sydom Aveyron, Emmanuelle Grès, La petite recycleriez d’Onet-le-Château, Philippe Rouquier, Recyclerie du Rouergue. Après la présentation succincte de chacun d’eux, les échanges avec le public, très enrichissants, ont principalement porté sur la collecte, le traitement et le recyclage des déchets. Représentation de "Déchet’Circus", un tri spectaculaire et burlesque, tout public, par la compagnie Fabrika Pulsion a clôturé en humour cette session d’échanges.

Ensuite, place à un apéro musical accordéon-trompette avec Les Frangins Manu et Jub, et à la restauration paysanne avec quatre producteurs locaux.

Puis séance danse avec un duo contemporain époustouflant par la Compagnie AnnaMaé.

La soirée a été suspendue suite à l’incendie qui a ravagé la bergerie de Christian Calvet.

Le concert du groupe "Le Chauffeur est dans le pré" qui devait débuter à 21 h 30 a été reporté à 23 heures devant un public plus clairsemé du fait de ce triste événement.

Dès le dimanche, les membres de l’association Rapataf se sont réunis pour discuter de la prochaine édition qui aura lieu en juillet 2020.

En attendant, d’autres événements seront organisés, toujours dans une démarche participative, avis aux amateurs !

Contact : rapataf12@gmail.com.

CORRESPONDANT
Réagir