Culture et Loisirs

Immense succès pour le concert de Musique en Joie

Abonnés
  • Gianfranco, Maria, Sol et Stefano ont enthousiasmé le public.
    Gianfranco, Maria, Sol et Stefano ont enthousiasmé le public.
Publié le / Modifié le S'abonner

Malgré l’écrasante chaleur de ce dimanche après-midi, une bonne quarantaine de personnes intéressées par le patrimoine sont venues visiter le village de Montarnal, sa chapelle romane, le donjon et le jardin médiéval du château. Accueillies par Gérard Revel, propriétaire du château et Jean-Claude Richard, adjoint à la mairie de Sénergues, en charge du tourisme, elles ont pu pendant deux heures faire connaissance avec 1000 ans d’histoire du lieu. Elles ont été rejointes vers 17 h 30 par une centaine de mélomanes venus écouter les quatre jeunes artistes Vénézuéliens, âgés de 17 à 22 ans, soutenus par l’association Musique en Joie. Initialement prévu dans le jardin du château le concert s’est déroulé pour des raisons climatiques, dans la chapelle Saint-Roch de Montarnal, presque trop petite pour accueillir un tel public.

Janine Jean responsable de l’association a présenté le brillant parcours d’études musicales de ces quatre musiciens au Venezuela, et leur perfectionnement actuel à la Scola Cantorum de Paris ou à la Haute Ecole de Musique de Lausanne.

Sol Molina, violoncelle et Gianfranco Garofalo, violon ont débuté le programme avec une sonate pour ces deux instruments de Luigi Boccherini. Puis Sol Molina a superbement interprété le prélude, la courante, la sarabande et la gigue de la suite n°2 de J.S. Bach. Maria Alejandra Jimenez, violon, a magnifiquement joué une composition du violoniste autrichien Fritz Kreisler. Gianfranco Garofalo, violon, avec beaucoup de maîtrise et d’aisance a joué la Canzonnetta et l’Andante du concerto en ré majeur de Tchaïkovski, accompagné avec brio au piano par Stefano Arena. Puis Sol et Gianfranco au violoncelle et au violon ont interprété cinq jolies petites pièces du compositeur russe Reinhold Glière. Toujours de la même époque mais d’un autre compositeur russe Alexandre Glazounov, le Chant du Ménestrel a été lui aussi superbement joué par Sol au violoncelle et Stéfano au piano.

Une série de valses

C’est une série de valses et scherzos de Tchaïkovski très joyeux que Maria et Stefano ont ensuite proposé au public. Des tonnerres d’applaudissements ont salué chaque prestation. Pour terminer ces magnifiques instants de grâce musicale, le quatuor n’a pas hésité à faire vibrer l’auditoire avec des chants extraits du folklore vénézuélien, argentin et mexicain. De très longs applaudissements ont salué cette excellente prestation qui a donné des frissons au public. Un public qui a salué aussi l’œuvre salutaire de soutien de l’Association Musique en Joie à ces musiciens en devenir qui possèdent tous déjà un réel talent. Ces quatre musiciens ne se sont pas fait prier pour un rappel suivi de nouveaux applaudissements nourris. Ces merveilleux instants partagés dans ce superbe village médiéval de caractère se sont poursuivis dans la cour basse du châteauautour du verre de l’amitié.

CORRESPONDANT
L'immobilier à Sénergues

129000 €

Maison de Type 4 d'une surface de 95m² avec terrasse et grand garage surplo[...]

Toutes les annonces immobilières de Sénergues
Réagir