Course à pied - Trail

Trail du Gourg d'Enfer : les hommes de l’Ouest font la loi dans le canyon de Bozouls

  • Anthony Guillard s’est imposé sur le trail de 21 km, couru dans le canyon de Bozouls.
    Anthony Guillard s’est imposé sur le trail de 21 km, couru dans le canyon de Bozouls. Repro CP - Repro CP
Publié le / Modifié le S'abonner

L’un vient de Vendée, l’autre de la région nantaise. Anthony Guillard et Benoît Mentrel ont en commun de s’être imposé à Bozouls, mardi soir, lors du Gourg d’enfer. Le premier a remporté le trail de 21 km, le second le 13 km.

Les deux hommes partagent plus que leur origine géographique : ils se sont engagés sur l’épreuve alors qu’ils sont en vacances dans le département, ils sont plus habitués à la course sur route qu’au trail et ils ont surmonté les écueils avant de lever les bras à l’arrivée.

"À deux doigts de m’évanouir"

"Au dixième kilomètre, j’ai chuté dans une descente alors que j’étais en tête, a raconté Benoît Mentrel. J’étais sonné, ouvert à l’arcade, je pensais abandonner. Mais après quatre minutes d’arrêt, je n’avais vu personne me doubler. Je me suis dit que ça valait le coup de repartir." Il a réussi à rester en tête jusqu’au bout malgré sa blessure, qui devait lui valoir un passage à l’hôpital pour des points de suture.

Anthony Guillard, de son côté, a été ralenti par un problème de balisage à environ 8 km de la fin, alors qu’il occupait la première place. "On a été plusieurs à se perdre. Cela m’a valu de me retrouver autour de la 25e place", a-t-il expliqué. Il a ensuite réussi à dépasser les hommes de tête, au prix d’un effort intense, qui lui a valu une escale dans la cabane des soigneurs après l’arrivée. "J’ai vraiment souffert dans les derniers kilomètres. Je viens d’une région plate, je n’ai pas l’habitude de tels dénivelés, a-t-il souri. À la fin, j’étais à deux doigts de m’évanouir."

265 partants

Ces deux vainqueurs inédits ouvrent le palmarès du Gourg d’enfer nouvelle formule. Cette année, l’épreuve – qui a enregistré 265 partants – a presenté des parcours inédits. "À 80 %, ce sont des chemins déjà empruntés, mais dans l’autre sens, à 20 %, ce sont des chemins que nous avons ouverts, résume Didier Couderc, président de Bozsport nature, le club organisateur. Le nouveau tracé est plus difficile et passe entièrement dans le canyon." Où ont régné deux gars venus de l’Ouest.

Classements

  • 13 km

1. Benoît Mentrel
2. Kevin Gilgert
3. Gregory Barbier

15. Virginie Caillaud

 

  • 21 km

1. Anthony Guillard
2. Benoît Romulus
3. Sébastien Valéry

11. Béatrice Vézinet

Centre Presse
L'immobilier à Bozouls

180000 €

Située sur la commune de Bozouls et à moins de 2km du centre bourg, ensembl[...]

466 €

BOZOULS : Dans l'ancienne gare, très bel appartement T3 mansardé entièremen[...]

360000 €

Pierre de taille, lauze, poutres apparentes, tout ce charme réuni dans cett[...]

Toutes les annonces immobilières de Bozouls
Réagir