Patrimoine

A Villefranche, on nettoie la sépulture de Charles Labougle

  • Les membres du Souvenir français ont nettoyéla tombe de Charles – Paul Labougle.
    Les membres du Souvenir français ont nettoyéla tombe de Charles – Paul Labougle. Repro CP / Repro CP
Publié le / Modifié le S'abonner

Une cérémonie en l’honneur du sergent fourrier Charles-Paul Labougle sera organisée par l’équipe villefranchoise du Souvenir français.

L’équipe du Souvenir français poursuit son travail de mémoire. Ainsi, fin juillet, certains de ses membres ont procédé au nettoyage écologique de la tombe du sergent fourrier Charles-Paul Labougle. Inhumé au cimetière Sainte-Marguerite, à Villefranche-de-Rouergue, sa fiche de "Mort pour la France" porte la mention "tué à l’ennemi".

Sergent fourrier

Ce clerc de notaire, bachelier, était né à Villefranche-de-Rouergue le 3 juin 1876. Il avait été recruté en 1896 au 122e régiment d’infanterie en garnison à Rodez, puis versé au 322e au début de la guerre. Sous-officier subalterne, il occupait les fonctions de sergent fourrier, poste réservé aux soldats ayant une certaine instruction.

Selon sa fiche, il est décédé lors des combats de Bras-sur-Meuse, à la cote 321, le 3 août 1916, un des nombreux sites de la bataille de Verdun. Les soldats tombés à cet endroit ont généralement été tués en défendant Froideterre, une fortification construite entre les communes de Fleury-devant-Douaumont et de Bras-sur-Meuse, au nord de Verdun. Vu la violence des combats, de nombreux soldats ont été portés disparus.

C’est peut-être le cas de Charles-Paul Labougle. En effet, son décès n’a été signifié officiellement à sa famille qu’en 1925. Que d’attente et de désespoir pour les siens !

Cérémonie

Une cérémonie en l’honneur du sergent Charles Labougle, présidée par le lieutenant Florian Thompson, président du comité de Villefranche-de-Rouergue du Souvenir français, a suivi le lendemain du rafraîchissement de la tombe.

Une cérémonie privée rehaussée par la présence notamment de Gislaine Dhorne, de Julien Four (adjoint du président) et du nouveau porte-drapeau du Souvenir français villefranchois, Gérard Meunier-Jeulin.

"Nous souhaitons conserver la mémoire de ceux et celles qui sont morts pour la France au cours de son histoire, ou qui l’ont honorée par de belles actions, notamment en entretenant leurs tombes ainsi que les monuments élevés à leur gloire", a rappelé Gislaine Dhorne, secrétaire du Souvenir Français de Villefranche-de-Rouergue.

Correspondant
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

180000 €

Idéalement situé sur le tour de ville, superbe appartement T3 77.73 m² au [...]

199000 €

A proximité à pied de tous commerces, toutes commodités et écoles, agréable[...]

189000 €

Bel emplacement pour cette maison individuelle de 140 m² proposant cuisine [...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir