Jean-Henri Fabre, une vie au plus près du vivant

Abonnés
  • J-H. Fabre, une vie au plus près du vivant J-H. Fabre, une vie au plus près du vivant
    J-H. Fabre, une vie au plus près du vivant Repro CP
Publié le , mis à jour

L’œuvre considérable de Jean-Henri Fabre (1823-1915), né à Saint-Léons, continue aujourd’hui de nourrir les travaux et réflexions des scientifiques. L’entomologiste d’origine aveyronnaise a été à l’origine de nombreuses découvertes et observations de cette nature méditerranéenne, si riche et pourtant mal connue à l’époque. Ses travaux rayonnent bien au-delà de l’Hexagone, en particulier en Extrême-Orient. Sa rigueur scientifique, l’universalité de son propos, sa conscience des lois de la nature ont participé à la diffusion de ses travaux.
 

Le battement d’ailes du papillon, la stridulation de la sauterelle, du grillon et du criquet… De quelle manière l’environnement du petit Jean-Henri Fabre, né à Saint-Léons le 21 décembre 1823, élevé au cœur de ces paysages secs et sauvages à Malaval chez ses grands-parents, va-t-il influencer sa personnalité ? En 1833, il séjourne à Rodez où son père reprend un café. Cette parenthèse...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Philippe Henry
Voir les commentaires
L'immobilier à Aveyron

166650 €

Très grande maison de village à rénover (intérieur), avec de grands espaces[...]

235 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Appartement rénové ! Pièce [...]

30000 €

Terrain de 2100m2 constructibles sur la commune de Florentin-La-Capelle et [...]

Toutes les annonces immobilières de Aveyron
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?