Culture et Loisirs

L’unité d’autodialyse reste fermée par l’AAIR

  • Plusieurs personnes se sont rendues mardi dans les locaux decazevillois.
    Plusieurs personnes se sont rendues mardi dans les locaux decazevillois.
Publié le / Modifié le S'abonner

Mardi dernier, un véhicule siglé AAIR (Association d’aide aux insuffisants rénaux) s’est arrêté avenue Cabrol à Decazeville et plusieurs personnes en sont sorties pour entrer dans les locaux de l’unité d’autodialyse appartenant à l’AAIR.

On se souvient que l’association avait décidé de fermer l’unité fin février dernier contre l’avis des élus locaux, de la députée, de l’ARS (Agence régionale de santé), des syndicats de santé, du collectif Tous Ensemble, et bien sûr des usagers, contraints de se rendre à Rodez ou à Villeneuve-d’Aveyron.

Le motif avancé, et accepté par l’ARS, avait été un problème de qualité de l’eau dans le collecteur. Les machines avaient été enlevées et l’unité fermée, officiellement de façon provisoire.

L’idée avancée d’un transfert de l’activité au sein de l’hôpital de Decazeville avait été rejetée.

Où en est le dossier ? Pourquoi cette visite ? Nous avons joint l’AAIR qui indique "La fermeture temporaire est toujours d’actualité". Le directeur devait nous rappeler avant son départ en congés mais ne l’a pas fait. La députée est aussi en congés. "Aux dernières nouvelles les procédures étaient toujours en cours entre l’AAIR et l’ARS. Nous pourrons faire le point à la rentrée", indique sa collaboratrice.

Contactée, l’ARS indique aussi par son service de communication, qu’elle nous répondra ultérieurement. à suivre…

Correspondant
L'immobilier à Decazeville

143000 €

A VENDRE- Maison de ville avec garage,terrasse et cour.environ 120 m2 habi[...]

189000 €

A VENDRE- belle maison d'environ 105 m2 habitable,intérieur entièrement rén[...]

299500 €

A VENDRE DECAZEVILLE-Nichée dans la nature,Maison de caractère rénovée avec[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir