Economie

Le PETR du Lévezou présenté à la population

Abonnés
  • De nombreuses personnes se sont montrées curieuses de connaître le rôle de leurs élus dans le PETR.
    De nombreuses personnes se sont montrées curieuses de connaître le rôle de leurs élus dans le PETR.
Publié le / Modifié le S'abonner

Le PETR du Lévezou est constitué de deux communautés de communes, Pareloup-Lévezou et Pays de Salars. Il a pour mission essentielle la mise en œuvre des projets du territoire.

Jeudi, à la salle des fêtes de Salles-Curan, devant un nombreux public constitué des élus de toutes les communes concernées et de particuliers, agriculteurs, commerçants ou simples citoyens, Jean-Pierre Drulhe, président de la communauté Pareloup-Lévezou et Arnaud Viala, député et élu à la communauté de communes, présentaient le PLUI (Plan local d’urbanisme intercommunal) et le Scot du Lévezou (schéma de cohérence territoriale), constitué des 19 communes soit 13 672 habitants pour une superficie de 823 km2.

Le PLUI est un document d’urbanisme qui traduira l’ambition communale et la politique de tous les élus pour harmoniser l’aménagement des communes dans tous les domaines : habitat, équipements et services, développement économique, environnement, etc. Dès sa mise en application, il sera le document unique pour instruire les autorisations d’urbanisme. Le Scot se présente comme un cadre général dans lequel seront définis les objectifs politiques, la stratégie de développement et le diagnostic de ce qui est utile (ou pas) pour construire sur le territoire. Les élus expliquaient aussi le PADD (projet d’aménagement et de développement durable) dont Arnaud Boudou donnait le détail. Le PADD est composé de plusieurs groupes de travail ayant des rôles bien définis.

- Traitement de l’eau, bien commun au cœur d’un territoire qui compte 35 captages. Il s’agira de maintenir une eau de qualité et de participer à une gestion durable.

- Préservation des éléments qui forgent l’identité du Lévezou, encourager les modes de culture, pour limiter l’envahissement sauvage des espaces ouverts et maintenir les surfaces agricoles utiles.

- Étude de la démographie et de la façon d’attirer et accueillir une nouvelle population, en construisant des logements et en se préparant à l’hébergement de la population vieillissante. Les deux priorités étant les services de santé et d’éducation.

- S’efforcer de pérenniser un territoire productif en favorisant l’agriculture diversifiée et en sauvegardant les zones paysagères.

- Veiller à réduire la consommation énergétique, favoriser la mobilité rurale et développer un tourisme plus durable.

À la fin de l’exposé, un échange avec le public se mettait en place et les intervenants apportaient des réponses rassurantes aux différentes questions, mais il est aussi possible de faire connaître ses observations en les consignant dans un registre au siège de chaque communauté de communes ou dans les mairies, ainsi que par courrier postal ou électronique.

CORRESPONDANT
L'immobilier à Salles-Curan

199000 €

Maison d'habitation au centre du village composée : Au rez de chaussée : gr[...]

164000 €

Situé sur le plateau du Lévézou, à proximité du lac de Pareloup, ancien hôt[...]

55000 €

Charmante maison de village en pierre, à remettre à votre goût. Idéal comme[...]

Toutes les annonces immobilières de Salles-Curan
Réagir