Economie

Le village dévoile ses atouts sur internet

  • Fabienne, secrétaire de mairieet en charge de l’agence postale, anime le site web de la commune.
    Fabienne, secrétaire de mairieet en charge de l’agence postale, anime le site web de la commune.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

La commune de Lassouts dispose de son site officiel sur Internet élaboré par une commission extra-municipale bénéficiant de l’accompagnement technique du syndicat mixte pour la modernisation numérique et l’ingénierie informatique des collectivités et établissements publics adhérents (Smica) de l’Aveyron. Un joli logo stylisé et épuré par une graphiste amoureuse du village accompagné du slogan géographique "Du clapias de Thubiès aux berges du Lot", le site Internet de la commune de Lassouts à fier allure. "Il faut donner les infos, montrer qu’on existe, qu’on y fait des choses, que l’on a des richesses", énumère Élodie Gardes, maire, surprise elle-même de voir autant de vitalité sur sa commune en faisant défilé notamment les pages "Vie économique et associative".

Une vitrine pour l’attractivité

Il faut dire que pour 300 habitants, Lassouts compte deux restaurants dont un hôtel, tous ouverts à l’année, une épicerie, six artisans dont un nouveau venu, Hervé Crocq, concevant à partir du bois flotté récupéré sur le lac de Castelnau-Lassouts-Lous, joignant l’utile à l’agréable. Un atelier d’art créatif ouvert par Carine Jouille, nouvellement arrivée avec sa famille, vient même d’être inauguré courant juillet. Ce lieu se charge également de la bibliothèque du village. Sans oublier un éleveur bovin en bio et le couple Lang proposant couteaux artisanaux et safrans, il ne manquait donc plus qu’un site Internet pour dévoiler toute cette attractivité. "Il faut que tout le monde alimente le site pour qu’il vive", conclut Élodie Gardes, qui en profite pour lancer un appel à la population. Une population investie, à l’image de Fabienne, secrétaire et en charge de l’agence postale, encore des activités du foyer rural et de la troupe de théâtre. Enfin, avec la rentrée en ligne de mire, l’école qui a failli fermer, se prépare à accueillir 23 élèves ! Cela valait bien un site Internet pour relayer le journal des écoliers !

www.lassouts.fr

Olivier Courtil
Réagir