Sociéte

Un final en apothéose et un énorme gâteau

Abonnés
  • Le public, massé ici sur la place Notre-Dame, aura répondu présent sur toutes  les manifestations organisées dans les bastides pendant une semaine. Une vraie réussite.
    Le public, massé ici sur la place Notre-Dame, aura répondu présent sur toutes les manifestations organisées dans les bastides pendant une semaine. Une vraie réussite.
  • Un final en apothéose et un énorme gâteau
    Un final en apothéose et un énorme gâteau
  • Un final en apothéose et un énorme gâteau
    Un final en apothéose et un énorme gâteau
Publié le / Modifié le S'abonner

Le rideau est tombé sur la 20e édition qui a tenu toutes ses promesses. Le public était d’ailleurs venu en nombre samedi soir pour assister à un spectacle grandiose.

Le Festival en Bastides s’est terminé samedi soir en apothéose. Plusieurs centaines de spectateurs et spectatrices étaient présentes sur la place Notre-Dame pour "Smashed", le magnifique spectacle de la compagnie Gandini Juggling. Un décor magique pour la prestation extraordinaire de cette troupe londonienne qui allie jonglage et danse et qui a enthousiasmé le public. Puis le groupe villefranchois Assundayo a assuré un intermède musical avant le discours de clôture du président du festival, Francisco Gomes, qui a retracé brièvement l’historique de la manifestation.

Parole engagée et questionnement…

Puis, vint le temps de souffler les vingt bougies d’un gâteau symbolique, une œuvre originale et poétique inspirée du théâtre d’ombres créée par l’association Machin Machines de Vabre-Tizac. Ainsi s’est terminée cette très belle 20e édition qui a tenu toutes ses promesses : du rire, de la joie, de l’émerveillement, de la poésie, mais aussi de la parole engagée, du questionnement… De quoi laisser des souvenirs inoubliables au public venu très nombreux dans les bastides vivre cette grande fête des arts de la rue.

1) L’énorme gâteau d’anniversaire, pour souffler les 20 bougies du festival, œuvre originale offerte par l’association Machin Machines de Vabre-Tizac.

2) Le groupe villefranchois Assundayo a assuré la partie musicale de la soirée avant les discours de clôture dont l’allocution du président du festival, Francisco Gomes.

3) Le public, massé sur la place Notre-Dame à Villefranche-de-Rouergue, aura répondu présent sur toutes les manifestations organisées dans les bastides pendant une semaine. Une vraie réussite./Photos DDM, FEG

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

80000 €

Situé à proximité de tous les commerces.Dans une copropriété bien entretenu[...]

138500 €

Située dans un quartier calme et résidentiel à proximité immédiate des comm[...]

278000 €

Emplacement de 1ier choix sur l'axe VILLEFRANCHE / MONTAUBAN pour ce local[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir