Sociéte

Millau : vingt ans après le McDo, "le combat continue"

  • Après le pique-nique, les manifestants ont pris la routedu rond-point du McDo.
    Après le pique-nique, les manifestants ont pris la routedu rond-point du McDo. M.L / M.L
Publié le / Modifié le S'abonner

Cent vingt militants ont répondu à l’appel de la Confédération paysanne lundi.

La semaine dernière, les figures de la Confédération paysanne qui perturbaient le chantier de construction du McDonald’s de Millau, il y a 20 ans, appelaient à un rassemblement à la Maladrerie, ce lundi, pour célébrer autant ces faits qui ont marqué la lutte anti-OMC que pour dénoncer les derniers accords de libre-échange entre l’Europe et le Mercosur ou le Ceta. Entre gilets jaunes, représentants de la CGT et militants de la Conf, ils étaient près de 120 à avoir répondu présent pour cet évènement. " Peu de choses ont changé en 20 ans, déplore Christian Roqueirol, l’un des militants arrêté puis incarcéré à l’époque. Il faut que le combat continue." Les anciens se souviennent que "les médias étaient partout". Ce lundi, ces mêmes médias nationaux en faisaient leurs revues de presse ou étaient présents dans la cité du gant. "Il y a 20 ans, je venais tout juste de m’installer au sein de la ferme familiale, se rappelle Nicolas Giraud, porte-parole national de la Confédération paysanne, éleveur de bovins dans le Jura, qui a fait le déplacement ce lundi. Mon père était présent pendant la lutte. Une lutte qui a marqué l’histoire de la Conf. Aujourd’hui, notre discours n’a pas changé mais nous allons revenir dans un cycle d’actions", promet-il en évoquant notamment le prochain G7 à Biarritz, du 24 au 26 août.

Le trafic bloqué

"Notre rassemblement n’est pas une commémoration, insiste Christian Roqueirol, qui défend la souveraineté alimentaire des peuples via la Via Campesina. Les accords de libre-échange entre l’UE et le Mercosur ou avec le Canada (Ceta), adopté à l’Assemblée nationale en France, sont dans le viseur sont aujourd’hui dans le viseur de la Conf. "Pourquoi vouloir importer de la viande nourrie aux OGM ou aux hormones de croissance quand on peut produire nous-même ? La malnutrition et l’industrialisation des fermes seront le combat des paysans comme celui de l’écologie", s’énerve-t-on parmi les manifestants.

Après un bœuf musical, des prises de paroles et un pique-nique au bord du Tarn, les "nostalgiques" ont été invités "à une visite touristique" qui s’est dirigée vers le rond-point du McDo. Sous le regard attentif d’une dizaine de policiers, les manifestants ont déposé des banderoles pour y déposer des banderoles et distribuer des tracts aux automobilistes. Si aucun débordement n’est à déplorer, le trafic a été bloqué pendant une trentaine de minutes entre la côte de la Cavalerie et le centre-ville de Millau, symboliquement devant le McDo.

Loïc Bailles
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

480 €

Située dans un quartier résidentiel de Millau avec vue imprenable sur le Vi[...]

530 €

Grand T2 centre ville au calme et bien ajouré - Situé en centre ville, bel [...]

126000 €

Charme et caractère pour cet appartement bourgeois 1900 rénové d'environ 91[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir