Sylvanès : un festival, une abbaye et une aventure humaine

Abonnés
  • Cela fait plus de 40 ans que le directeur artistique, Michel Wolkowitsk, travaille à la notoriété du festival.
    Cela fait plus de 40 ans que le directeur artistique, Michel Wolkowitsk, travaille à la notoriété du festival. José A. Torres
  • Cela fait plus de 40 ans que le directeur artistique, Michel Wolkowitsk, travaille à la notoriété du festival.
    Cela fait plus de 40 ans que le directeur artistique, Michel Wolkowitsk, travaille à la notoriété du festival. José A. Torres
Publié le

Il y a deux ans, le festival des musiques sacrées fêtait ses 40 ans d’existence. Cela fait donc 42 ans que ce festival fait corps avec l’abbaye cistercienne, un lieu magique d’où tout est parti. Le festival doit sa naissance à deux hommes, le père André Gouzes et Michel Wolklowitsky.
 

C’est certainement le festival le plus ancien du département. Il y a 42 ans, le père André Gouzes, ému par l’abbaye cistercienne de Sylvanès qui tombait en ruine, décida de lui redonner vie. Très vite, des jeunes étudiants décidèrent de lui emboîter le pas. Parmi eux, Michel Wolkowitsky. C’était en 1972. Si, on lui avait dit alors, qu’il serait directeur artistique du festival qui sera créé,...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Salima Ouirni
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?