Culture et Loisirs

Conférence : une belle soirée en compagnie de Louis Mercadié et de Robert Lestang

  • Louis Mercadié devantun public attentif.
    Louis Mercadié devantun public attentif.
Publié le / Modifié le S'abonner

Mardi 6 août, Louis Mercadié historien et auteur de L’ange blanc paru en février 2019, ainsi que de nombreux autres ouvrages est venu jusqu’à la bibliothèque de Florentin sur l’invitation de l’association Familles rurales pour une conférence dont le thème était "la femme, une courageuse pendant la Première Guerre mondiale". C’était la troisième fois que l’association le recevait avec toujours autant de plaisir accompagné de son épouse Gisèle, native du village de Florentin et de leur fils.

De nombreuses personnes ont apprécié cette soirée où M. Mercadié a décrit cette période terrible pour les soldats mais aussi très compliquée pour les femmes que fut la guerre de 1914-1918. Illustré de diapositives, le discours sur cette époque très difficile a permis au public de réaliser l’importance du rôle qu’ont tenu les femmes. Un rôle pénible et un courage sans bornes puisqu’elles devaient assumer le travail normalement réservé aux hommes, un travail très physique leur imposant des charges lourdes et de longues heures de présence sans compter le dur labeur qui les attendait à la maison auprès de leurs enfants et souvent des aïeux. Parmi ces femmes, il y avait aussi les infirmières qu’on appelait "les anges blancs" qui œuvraient sur le front avec une abnégation totale faisant face à des situations horribles et périlleuses. Il se dit que "les femmes ont des énergies qui étonnent les hommes" et "qu’elles ont un défaut, elles oublient combien elles valent". Voilà qui résume bien la nature de la femme quand on se rend compte de son parcours dans l’histoire.

Par la même occasion, Robert Lestang a présenté son livre Des métiers et des hommes, Florentin-la-Capelle se souvient. Il s’agit d’un fabuleux recueil de ses souvenirs de jeunesse illustré de photos d’époque concernant les corps de métiers, nombreux à l’époque, qui existaient dans son village natal et un hymne à tous ces artisans ou commerçants disparus. En écoutant Robert parler avec passion de cette époque, une pincée de nostalgie envahissait le cœur de tous ceux et celles qui ont connu ce temps où le bourg bouillonnait de vie.

Une collation a clôturé la soirée et les auteurs ont eu le plaisir de dédicacer plusieurs de leurs ouvrages. Un moment donc très enrichissant.

CORRESPONDANT
L'immobilier à Florentin-La-Capelle

25000 €

Nord Aveyron - Florentin Lacapelle - Terrain constructible plat, situé au c[...]

199000 €

Située à 10 minutes du Nayrac, très belle maison de 177 m2 environ, avec gr[...]

30000 €

Terrain de 2100m2 constructibles sur la commune de Florentin-La-Capelle et [...]

Toutes les annonces immobilières de Florentin-La-Capelle
Réagir