Musique

Stéphanie Obadia chante le gospel sur la scène du Carladez

  • Stéphanie Obadia, alias Miss Nanie, en concert jeudi 15 août à Thérondels.
    Stéphanie Obadia, alias Miss Nanie, en concert jeudi 15 août à Thérondels. Repro CPA / Repro CPA
Publié le / Modifié le S'abonner

Miss Nanie, tel est son nom de scène, célèbre le gospel, jeudi 15 août, à Thérondels, et le 22 août à Mur-de-Barrez.

Dès l’âge de 4 ans, Stéphanie Obadia s’est mise à chanter puis intégrer le conservatoire à Paris. Une passion précoce – sans doute les vinyles de jazz de son père ne sont pas anodins – qui l’a conduite aux racines mêmes de la musique et du chant : le gospel. "J’aime l’harmonie, les messages véhicules de paix, d’espoir, d’apaisement que l’on soit croyant ou non", déclare Stéphanie alias Miss Nanie qui se produit jeudi 15 août, à 18 heures, en l’église de Thérondels et le 22 août, à 11 heures, à Mur-de-Barrez pour égayer le marché. Une venue qui s’explique par ses attaches aveyronnaises, par sa grand-mère née en Carladez. Elle y interprétera des chants traditionnels (Oh freedom, This little light of mine), modernes avec Whitney Houston et des hommages comme Aretha Franklin.

À l’Olympia en début d’année

Stéphanie exerce sa passion en solo mais, gospel oblige, en groupe, au sein de sa formation Max Zita Gospel Voices avec qui elle a chanté à deux reprises en début d’année à l’Olympia. Un moment fort, forcément, pas autant que son chant qui a traversé le couloir de la mort de la prison d’Angola. "Une expérience unique", confie-t-elle, qu’elle doit à Terry François, son ancien chef de chœur parti aujourd’hui à Genève. Car Stéphanie est allée aux racines du gospel, jouant dans les églises locales de la Nouvelle-Orléans en Louisiane. Elle a ainsi exaucé son rêve comme elle exorcise les maux par sa voix. L’acoustique des lieux et les refrains repris par le public sont des bienfaits partagés. Et comme il n’y a pas de hasard dans la vie, Stéphanie est médecin de profession.

À noter que Miss Nanie propose un atelier de chant pour tout niveau, ados et adultes, le 21 août, de 14 heures à 17 heures, à la salle des fêtes de Brommat. Inscriptions sur yesoul@yahoo.fr
Olivier Courtil
Voir les commentaires
Réagir