Santé

Cransac : la direction du centre thermal veut miser sur la communication

Abonnés
  • Nicolas Jacquemin installédans le fauteuil de direction.
    Nicolas Jacquemin installédans le fauteuil de direction. GDM / GDM
Publié le / Modifié le S'abonner

Rencontre avec le nouveau directeur des thermes de Cransac, Nicolas Jacquemin.

C’est au début du mois de mai que Nicolas Jacquemin est arrivé au centre thermal de Cransac, et après avoir partagé jusqu’à début juillet la direction avec Benoît Livertout, il est désormais seul à la tête de la structure thermale cransacoise. Dernièrement, nous avons fait avec lui un petit bilan sur son intégration à ce poste de direction.

Comptez-vous apporter un vent nouveau sur le centre thermal ?

Pour l’instant, je m’inscris dans la continuité. Comme le démontrent les chiffres, en 15 ans, la station thermale cransacoise a triplé ses curistes. L’an dernier, nous avons accueilli 5 249 curistes, et l’objectif est de faire aussi bien cette année. Pour cela, je compte exploiter le potentiel de la station, notamment en modernisant les équipements. À l’intersaison, je rappelle, entre autres, que nous avons changé toutes les cabines étuves et les vestiaires, et remplacé les baignoires par des douches italiennes au Logis trois étoiles des Boisements.

En revanche, en termes de communication, outre celle effectuée par la Chaîne thermale du Soleil à laquelle nous appartenons, je vais insister sur le fait que Cransac est la seule station thermale en Europe à proposer des soins à base de gaz. Il faut en faire connaître les bienfaits, notamment auprès du milieu médical. Il faut communiquer sur cette spécificité, être présent régionalement sur tous les salons bien-être et autres manifestations de ce genre. Pour autant, il ne faut pas oublier les trois soins : vaporarium, cataplasme et cure de boissons, donnés à base d’eau de source thermale. Je vais également insister sur un autre point, quiconque peut venir effectuer sur une journée (1 h 30) un test de soin aux thermes. Il suffit de se rapprocher de l’accueil.

Pouvons-nous établir un bilan fréquentation depuis le début de la saison ?

J’ai étudié ces chiffres et depuis le début de la saison, nous sommes à 2 800 curistes, soit moins 2 % par rapport à l’an dernier. On retrouve cette légère baisse sur toutes les stations d’Occitanie. En revanche, 62 % d’entre eux ont déjà réservé pour la saison prochaine. Donc un taux de fidélisation important et précieux pour notre station, qui va entrer à partir de septembre en haute saison. Pour cette période intense, les réservations sont à la hausse de 1,7 %, ce qui compense la baisse enregistrée, et au final, nous devrions faire aussi bien que l’an dernier. À partir de la mi-septembre, ce seront 800 curistes qui seront traités au quotidien.

Pour faire face à cet afflux, nous augmentons nos effectifs, + 16 personnes, soit 60 au total, dont 34 affectés aux soins. À ce sujet, nous sommes à la recherche de personnel saisonnier. Pour ceux intéressés, qu’ils nous contactent directement.

Il en est de même, 20 places à prendre, pour les cures nocturnes réservées aux actifs, qui s’étalent du 18 septembre au 15 octobre, sur un créneau horaire allant de 17 h 30 à 19 h 45.

Pour terminer, je dirais que le thermalisme a une belle carte à jouer, notamment par son impact sur la prise de médicament, revue à la baisse, comme l’indique une enquête récente qui portait sur la rhumatologie.

Contact : 05 65 63 09 83.

GDM
L'immobilier à Cransac

557000 €

Cransac les Thermes - 10min d'une station thermale avec casino, au calme en[...]

63000 €

CRANSAC - Idéalement située à deux pas des Thermes, du Casino et du centre [...]

85500 €

A VENDRE CRANSAC LES THERMES, Maison comprenant local professionnel avec a[...]

Toutes les annonces immobilières de Cransac
Réagir