Tour de l'Avenir

Cyclisme : les espoirs du peloton pendant deux jours à Espalion

  • Avant de remporter le Tour de France cet été, Egan Bernal avait s’était imposé sur le Tour de l’Avenir, en 2017.
    Avant de remporter le Tour de France cet été, Egan Bernal avait s’était imposé sur le Tour de l’Avenir, en 2017. Repro CPA / Repro CPA
Publié le / Modifié le S'abonner
La cité du Nord-Aveyron accueille l’arrivée de la quatrième étape du Tour de l’Avenir, dimanche 18 août, puis le départ de la cinquième, le lendemain.

Après la Grande Boucle, la petite. Un mois après le passage du Tour de France, le 15 juillet, Espalion s’apprête à accueillir le Tour de l’Avenir. Cette fois, la course fera plus que traverser la ville, avec une arrivée d’étape jugée sur le boulevard Joseph-Poulenc, demain après-midi, puis le départ vers Saint-Julien-Chapteuil (Haute-Loire), lundi.
« Dans le village départ, on pourra voir les machines, peut-être discuter avec les coureurs. C’est vraiment intéressant pour les amateurs de cyclisme », s’enthousiasme Bernard Michel, coprésident du Vélo club espalionnais, dont les membres seront sur le pont pour assurer la sécurité.
Le public pourra aussi découvrir les champions de demain. L’épreuve, partie jeudi de Marmande et qui s’achèvera le 25 août au Corbier, en Savoie, est une sorte de Tour de France des moins de 23 ans. Un rapide coup d’œil au palmarès permet de se rendre compte que de grands noms du cyclisme y ont triomphé, de Joop Zoetemelk à Laurent Fignon, en passant par Greg Lemond ou Miguel Indurain, sans oublier Egan Bernal, le dernier vainqueur du Tour.

« Une belle opportunité »

Le destin de la 56e édition de l’épreuve ne se jouera pas sur les routes aveyronnaises, mais les parcours accidentés de dimanche et lundi pourraient donner lieu à un beau spectacle.
À Espalion, le final sur le boulevard Joseph-Poulenc, devant le musée du scaphandre, semble promis à un sprinteur. Malgré un début d’étape comportant trois difficultés qui pourraient faire le ménage. « Les trente derniers kilomètres sont tout plats, poursuit Bernard Michel. Je pense que les équipes de sprinteur feront l’effort pour reprendre les échappés, car les jours qui suivent ne leur seront pas favorables. »
Lundi, le peloton s’élancera du foirail, pour monter vers Aubrac, via Saint-Côme-d’Olt et Condom-d’Aubrac. Direction ensuite Saint-Julien-Chapteuil, sans un kilomètre de plat.
« Même si le Tour de l’Avenir est moins médiatisé que le Tour de France, c’est une belle opportunité pour Espalion », se réjouit Bernard Michel, avant de profiter d’une double dose de cyclisme.

Pratique

Dimanche 18 août
Les communes sur le parcours : Mur-de-Barrez, Lacroix-Barrez, Rouens, Entraygues-sur-Truyère, Estaing et Espalion. Arrivée prévue de la caravane à 15 h 32, des coureurs entre 15 h 45 et 16 h 21.
Lundi 19 août
Les communes sur le parcours : Espalion, Saint-Côme-d’Olt, Salgues, Condom-d’Aubrac et Saint-Chély-d’Aubrac. Départ de la caravane à 11 h 30, des coureurs à 12 h.

Guillaume Verdu
L'immobilier à Espalion

30300 €

Terrain à bâtir à ESPALION de 1585m2 avec réseaux à proximité, eau et élect[...]

209000 €

Idéalement située dans le centre ville d'ESPALION dans un quartier au calme[...]

159000 €

Idéalement situé, proche du centre ville d'Espalion et à 200 mètres de la m[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir